Livre de La Genèse : en Edem

 
  De même que le récit précédent (les 7 jours), ce récit est à interpréter spirituellement :
  • Le chapitre 1, jusqu'au verset 3 du chapitre 2, nous décrit les composantes de l'âme humaine
  • Le début du chapitre 2 (versets 4 à 14) nous donne une description spirituelle de ce qui est en nous
  • Puis YHWH parle à l'Homme, qui se révèle tel qu'il est
 
2.4 Ceci est le Livre de la génération du Ciel et de la Terre, quand ils furent faits le jour où YHWH Élohim créa le Ciel et la Terre,
2.5 Et toute verdure du Champ, avant qu'elle ne soit faite sur la Terre, et toute pâture du Champ avant qu'elle ne lève. Car YHWH Élohim n'avait pas encore fait pleuvoir sur la Terre, et il n'y avait pas d'Homme pour la travailler.
2.6 Or une Source montait [hors] de la Terre, et donnait à boire à toute la face de la Terre.
 
  • Le Livre de la génération du Ciel et de la Terre : ce Livre est un Livre d'Esprit (Ciel), où Dieu nous révèle (nous « apocalypse », nous dévoile) qui nous sommes (Terre)

    YHWH : le Dieu unique dans Sa souveraineté, d'une justice terrible et inflexible (que Christ a supportée à notre place) YHWH est le Nom du Dieu Vivant

    Élohim : ce que Dieu Est, le Dieu trois en un : YHWH + Adonaï (Seigneur) + Esprit (Élohim est un pluriel)
    Christ est la seconde de ces personnes, qui par grâce a accompli la volonté de la première auprès des hommes (pour obtenir le pardon d'un condamné à mort : l'Homme)
    Cette volonté continue à être accomplie en l'Homme régénéré par l'intermédiaire de la troisième personne : l'Esprit, le Saint
     
    À l'image d'Élohim, l'Homme a trois composantes : le corps, l'âme et l'esprit (1 Thess 5:23)
    Ne pas confondre corps et chair : celle-ci opère dans les trois composantes de l'homme, la plus subtile de ces opérations étant celle qui a lieu dans l'esprit de l'Homme (tout ce qui est « spirituel » n'est pas forcément pur et ne vient pas forcément de Dieu)
     
  • Verdure (chlôros) : elle transforme la Lumière en Énergie et Substance

    S'il n'y a plus de chlorophylle, les feuilles (qui assurent la respiration, assimilation du Souffle de l'Esprit) meurent
     
  • Pâture : Nourriture des Brebis
     
  • Source qui monte : Christ

    Tout cela préexistait en Lui : l'Esprit est antérieur à la matière, sous-tend la matière (et non l'inverse)
2.7 Et YHWH Élohim façonna l'Homme, poussière [tirée] de la Terre, et souffla vers sa face un souffle de Vie, et l'Homme fut fait une âme vivante.
2.8 Et YHWH Élohim planta un Jardin en Edem vers le levant, et là, Il place l'Homme (l'être humain) qu'Il avait façonné.
2.9 Et YHWH Élohim fit encore lever hors de la Terre tout Bois, qui est de saison pour la vue (vision) et beau pour la nourriture, et le Bois de la Vie au milieu du Jardin, et le Bois qui fait savoir ce qui peut être connu du beau et du mauvais.
 
  • L'Homme est fait une âme vivante : Dieu le façonne psychique, l'âme résultant du souffle de Vie de Dieu en l'Homme « poussière de la Terre »
     
    I Cor 15:47 : « Le premier Homme tiré de la Terre, argileux, le second Homme tiré du Ciel »
    L'Homme argileux est psychique, et devient spirituel en mangeant du Bois de la Vie
    Malheureusement, il choisit de manger du « Bois qui fait savoir ce qui peut être connu du beau et du mauvais », et il reste psychique et met en oeuvre le péché (d'innocent, mais peccable, qu'il est) à cause de ce choix : premier Homme dont le type est Adam
    Le remède à cela viendra du Bois de la Vie lui-même (la Croix), par Christ, type du second Homme tiré du Ciel, spirituel et mettant en oeuvre le salut (Phil 2:12)
     
    Un autre type de l'Homme psychique : Ananias, dont il est dit en Actes 5:5 qu'il rendit l'âme, contrairement à cet autre type de l'Homme spirituel, Étienne, qui lui s'endormit (en vue de la résurrection)
     
  • Un Jardin en Edem : il y a bien un « m » dans la version grecque des LXX - ce nom signifie « délices » (Ps 37:4)

    Tout être humain a un tel jardin, dans lequel Dieu place la conscience (ce jardin est tourné du côté où le Soleil [de Justice] se lève)
     
  • Tout Bois : la culture, pour le discernement (« pour la vue »)
     
  • Beau pour la nourriture : on peut manger de tout bois - tout est pur pour ceux qui sont purs, rien n'est mauvais en soi
     
  • Bois de la Vie au milieu du Jardin : « Je suis au milieu d'eux »

    Les deux sont présents : celui-ci, et le « Bois qui fait savoir ce qui peut être connu du beau et du mauvais »

    L'erreur d'Adam est de choisir ce dernier, sans avoir pris d'abord du premier, nécessaire pour utiliser le second : la conséquence en est que le vieil homme prend le pouvoir - on fait par soi-même au lieu de mettre YHWH en premier
2.10 Et un fleuve sort d'Edem pour faire boire le Jardin. De là, il se divise en quatre têtes.
2.11 Le nom de l'un : Phisôn, [c'est] celui [qui] entoure la Terre d'Euilat, là où il y a de l'or.
2.12 Et l'or de cette Terre [est] beau. Et là est l'anthracite, et la pierre verte.
2.13 Et le nom du second fleuve [est] Geôn, [c'est] celui [qui] entoure toute la Terre d'Éthiopie.
2.14 Et le troisième fleuve [est] Le Tigre. [C'est] celui [qui] s'avance le long des Assyriens. Et le quatrième fleuve, [c'est] l'Euphrate.
 
  • Source unique (fleuve) avec 4 commencements (quatre têtes) : Il est Absolu, nous sommes relatifs

    Nous sommes tous traversés par des courants, les 4 aspects de la réalité spirituelle qui nous entoure (espace-temps, 4 points cardinaux)

    Les têtes, sont les autorités qui dominent ces régions en nous

    Ces 4 fleuves ne sont en soi ni bons ni mauvais : ça dépend du vent qui y souffle
     
  • # 1er fleuve : autour de nous sont des valeurs suprêmes (l'or [1]), qui donnent à notre vie sa valeur et la rendent digne d'être vécue : la Justice, l'Amour, etc., quantités de choses auxquelles les hommes s'abreuvent, idéaux (paillettes d'or échappées au filon)

    Il est cité en 1er, car il n'y a qu'une Justice, qu'un Amour, etc., provenant du Dieu Un

    [1] Autres métaux intéressants cités dans la Bible : l'étain, faiblesse humaine - le cuivre, chaleur humaine - les deux ensemble forment le bronze (ou airain), qui qualifie ce qui est humain, et qu'on utilise pour remplacer l'or (cf. I Rois 14:26-27)
     
  • Anthracite : escarboucle, pierre qui brille dans les ténèbres
    Pierre verte : chrysoprase, faisant partie des fondements de la Jérusalem Céleste (on trouve dans ce fleuve de quoi La fonder)
     
  • # le 2ème fleuve entoure les pays de la vallée du Nil (courant religieux), où est crucifié le Christ (la Jérusalem terrestre est qualifiée de « Sodome et Égypte » dans le Livre de l'Apocalypse)

    C'est le pays de Nemrod, vaillant chasseur (ceux qui sont en recherche)

    Il est cité en 2ème, car les courant religieux et ceux qui sont en recherche sont tout près de la Vérité Une

    De plus, la vérité est établie sur la déposition de 2 témoins
     
  • # le 3ème fleuve est guerrier (Tigre) : il représente l'agressivité qui avance en nous en cherchant à nous conquérir - idem pour l'animal représentant l'Assyrie : le taureau

    Il est cité en 3ème position, car il représente la chair aux trois niveaux (agression physique, morale et spirituelle)

    Le remède est donné par le Dieu Trois en Un : la Volonté de Salut de YHWH, le Sacrifice du Christ, l'Action de l'Esprit

    # Le 4ème fleuve représente l'Euphrate de notre Péché (sur lequel se trouve Babylone), et marque la limite entre le Terrain spirituel promis et les nations

    Il est cité en 4ème position, car notre Péché produit ses fruits dans l'espace-temps (4 dimensions), et que le Terrain spirituel est référencé par les 4 points cardinaux (ainsi que les nations) : le Jugement venant du Nord, la Grâce provenant du Sud, le spirituel régénéré du levant (« veillez et priez »), le religieux irrégénéré du couchant (nuit spirituelle)
2.15 Et YHWH Élohim prit l'Homme (l'être humain) qu'Il avait façonné, et le plaça dans le Jardin pour le travailler et pour le garder.
2.16 Et YHWH Élohim enjoignit à Adam, disant : « de tout Bois qui [est] dans le Paradis, mange pour nourriture ! »
2.17 « Mais du Bois [qui permet] de connaître le beau et le mal vous ne mangerez pas ! car le jour où vous en mangerez, vous mourrez de mort ! »
2.18 Et YHWH Élohim dit : « il n'est pas beau que l'Homme (être humain) [soit] seul. Faisons pour lui une aide qui lui corresponde (en rapport avec ce qu'il est) !
 
  • L'Homme, Adam (v. suivant), c'est l'esprit, mais mort
    Pour être vivant, il devrait prendre du Bois de Vie
    Pour le moment, il est une âme vivante, mais c'est comme s'il n'avait pas d'esprit
     
    L'homme ne choisit pas d'être dans le Jardin, c'est Dieu qui lui donne son environnement socioculturel
    L'esprit de l'être humain évolue à l'intérieur de cet espace, courant de conscience qui définit la personnalité, et ne meurt jamais : elle s'endort, puis s'éveille à ce qu'on appelle la résurrection
    Elle met en oeuvre ce jardin, le cultive
    Elle en est la gardienne, pour éviter l'euphorie dans l'inconscience (le serpent essaiera d'enivrer par des illusions)
    Celui qui mange du Bois de Vie est également euphorique, mais conscient
     
  • Adam : Dieu donne un nom à sa créature : Adam = « être humain » : on n'existe en tant que personne qu'en relation avec Dieu, ce qui nous donne la conscience (dans l'esprit), qui à son tour va donner des noms à ce qui l'entoure (conscience de la réalité)
     
    Dieu rend Adam conscient :
    - de sa faim (la nourriture)
    - du Bois (la culture produite par le jardin)
     
    Et aussi :
    - de la volonté de Dieu
    - de la liberté de l'être humain
    - des effets du mauvais usage
    - de l'existence du beau et du pourri
    - de la mort spirituelle si l'être humain se substitue à Dieu
     
  • Lorsqu'Il dit « vous », cela concerne tous les hommes
     
  • Aide : en vue du salut
2.19 Et Élohim forma encore à partir de la Terre toutes les bêtes du Champ, et tous les êtres ailés du Ciel. Et Il les mena vers Adam, pour voir comment il les appellerait. Et tout ce qu'Adam appela, âme vivante fut son nom.
2.20 Et Adam appela par leur nom tous les bestiaux (le bétail), et tous les êtres ailés du Ciel, et toutes les bêtes du champ. Or, pour Adam, une aide semblable à lui ne fut pas trouvée.
 
  • Mon Champ, mon Ciel : cette aide sous forme de bêtes du Champ et d'êtres ailés du Ciel, c'est notre monde intérieur, notre âme

    Car…
     
    …l'Esprit seul ne suffit pas : sans âme, on ne peut lire [2] (recevoir, comprendre) ou annoncer (donner, enseigner) - l'âme [3] est une aide, un secours indispensable à la Vie (la femme donne la vie - le nom d'Ève, qui apparaît lorsqu'elle donne la vie, signifie justement « vie ») : il faut une âme pour être sauvé

    [2] les événements se lisent, les comportements se lisent, l'intuition se lit, la Bible se lit
     
    L'Homme leur donne un nom : il devient conscient de ces réalités, car il est l'esprit [3] de tout être humain
    Il acquiert la notion de ces réalités, et les conceptualise
    La pensée procède de l'esprit, comme la femme de l'homme [3] (et l'Église de Christ)

    [3] dans la Bible, l'homme représente l'esprit, et la femme l'âme (la femme soumise à l'homme signifie l'âme soumise à l'esprit)
2.21 Et YHWH Élohim jeta sur Adam [un état] hors de lui-même ; et il dormit. Et Il prit un de ses côtés, et Il remplit la chair à sa place.
2.22 Et YHWH Élohim édifia le côté qu'Il avait pris d'Adam pour [en faire] une femme, et Il la conduisit auprès d'Adam.
2.23 Et Adam dit : « c'est maintenant un os [tiré] de mes os, et chair [tirée] de ma chair ! Elle sera appelée femme (hébr. ishsha, « hommesse »), car elle a été prise de son homme (hébr. ish) ! »
2.24 À cause de cela, l'Homme (être humain) laissera son père et sa mère, et sera attaché à sa femme, et ils seront, les deux, vers une seule chair.
 
  • C'est une ex-stasis : quand l'esprit (Adam) dort, l'âme s'éveille

    C'est alors elle qui commande :
    - les sentiments aux affectifs
    - la raison aux rationalistes, matérialistes, utilitaristes
    - la volonté aux volontaristes
    - l'imagination aux rêveurs
    - l'intellect aux cérébraux
    - la mémoire aux passéistes
     
    En soi, l'âme n'est ni bonne, ni mauvaise, mais vivante ou morte
    Vivante, elle permet la marche, le combat, le service
    Morte, elle donne la pourriture, permet à la chair d'agir aux 3 niveaux (car elle est au côté d'Adam, de l'esprit), quand en elle agit le péché
    Vivante, elle sert - Morte, elle dessert
     
  • Édifia : selon le même procédé utilisé pour créer l'Église (femme dans le soleil, Apocalypse 12), issue du Sang et de l'Eau qui ont jailli du côté du Christ en Croix (Jean 19:34)
    Idem en Ézéchiel 37:5-6, où « mon peuple Israël » est os + chair + Son Esprit
     
    Adam et la femme sont tous deux dans le Jardin : quand l'esprit du vieil homme se déverse dans l'âme, celle-ci meurt, séparée de Dieu, qui ne peut habiter en elle
    Mais quand c'est l'esprit du nouvel Adam qui se déverse dans l'âme, Il lui donne la Vie (Il est un Esprit vivifiant, cf. I Cor 15:45)
    C'est cette vie que le serpent essaie de détruire, en lançant son fleuve à lui derrière la femme (Apocalypse 12)
     
    Il y a différents esprits, dont l'âme possède la structure, la charpente, les articulations (os), et la substance, la nature, l'essence (chair)
     
    La charpente de l'esprit fait la charpente de l'âme (et ainsi de suite)
     
    L'esprit et l'âme du vieil homme sont liés par la chair
    L'esprit et l'âme ne sont véritablement UN (ni homme ni femme…) que s'ils effectuent une metanoia, et laissent derrière eux l'éducation, les idées religieuses, l'imitation de la foi des parents, etc. (cf. Rachel, qui garda ses théraphims)
    Ayant la vie, ces choses deviennent inutiles, des poids morts
2.25 Et ils étaient, les deux, nus, lesquels Adam, et sa femme, n'avaient pas honte.
 
  • Ils sont inconscients de leur nature pécheresse, ne savent pas qu'ils sont nus (cf. Laodicée) : Dieu les rendra conscients en tuant un être animal, pour couvrir leur péché (que d'eux-mêmes ils avaient couvert avec des feuilles de figuier…)