Les 7 jours de La Genèse : création spirituelle de l'homme


Apocalypse (révélation) du plan du Dieu Créateur
 

Introduction

Le livre de la Genèse n'est pas un livre de science ou d'histoire

La Bible a été inspirée aux hommes par Dieu pour leur instruction (Rom 15:4)
Le meilleur moyen de l'appréhender est de la prendre au sens littéral, mais spirituellement
Pour bien comprendre cette approche apparemment paradoxale, voir L'interprétation spirituelle des écritures

Le message que l'Esprit veut nous communiquer est avant tout et de manière constante spirituel, destiné aux yeux de la foi

C'est en Esprit et en Vérité que Dieu communique avec ses enfants nés d'en haut :

  • En Rom 7:14, la Loi elle-même est qualifiée de spirituelle
    L'interprétation spirituelle est par conséquent beaucoup plus importante et édifiante que l'interprétation au premier degré

  • I Cor 10:11 nous signale par ailleurs que ce qui a été écrit, l'a été pour nous avertir et nous instruire (pour notre vie ici et maintenant) : la Bible est le mode d'emploi de la créature écrit par le Créateur, qui communique avec elle via l'Esprit

  • Finalement, en ce qui concerne la compréhension (l'entendement) des Écritures, II Pi 1:20 nous met en garde contre les interprétations particulières
    Les écritures doivent pouvoir être comprises à toute époque, par tout homme de toute culture : l'interpréter au premier degré ne permet pas de respecter cette règle d'amour
    Interpréter les écritures spirituellement, comme l'ont fait les apôtres et les pères de l'Église, ouvre le Ciel à toute âme en quête de Dieu

Aussi, le livre de la Genèse n'est pas à prendre au premier degré, mais à interpréter spirituellement, comme en témoignent ces quelques exemples :

  • Il y a un serpent qui parle, et Dieu parle à ce serpent : il s'agit de toute évidence d'un serpent spirituel

  • L'enfantement dans la douleur est un scandale, sauf s'il signifie que la nouvelle naissance (due à l'engendrement d'en haut) est laborieuse (cf. la femme du livre de l'Apocalypse)

  • Travailler à la sueur de sa face n'est pas une punition, mais signifie se ressourcer spirituellement (cf. Jésus à Gethsémani)

  • etc.

On voit de toute évidence que ce récit veut faire passer un message spirituel (pour plus de détails lire L'interprétation spirituelle des écritures)

De même que le livre de l'Apocalypse, le livre de la Genèse nous concerne chacun, ici et maintenant

A nos yeux spirituels de s'ouvrir sur notre chemin d'Emmaüs !

 

Traduction

La version grecque des Septante est plus ancienne que la version massorétique en hébreu : c'est donc elle qui devrait servir de référence pour la compréhension des textes de l'AT tels qu'ils ont été transmis par l'Esprit de Dieu (voir Pourquoi la LXX ?)

Ce même Esprit a d'ailleurs choisi la version des Septante pour inspirer les citations de textes de l'AT faites dans le NT, d'où des surprises lorsqu'on consulte ces textes dans nos bibles traduites de l'hébreu (et une pierre d'achoppement pour les Juifs, qui peuvent penser que notre foi s'appuie sur des traductions faussées)

L'exemple le plus édifiant est la lettre aux Hébreux : destinée à des Hébreux, ses citations de l'AT sont pourtant tirées de la version grecque

La version grecque des Septante est la version choisie par le Saint-Esprit de Dieu comme version de référence de l'AT

Pour en savoir plus à ce sujet, lire Pourquoi la LXX ?

   

Construction du texte

Comme pour le livre de l'Apocalypse, nous n'assistons pas ici à une succession d'événements (les sept jours), mais à différentes facettes, différents éclairages d'une seule et même réalité, une superposition de transparents qui se complètent et ajoutent une nouvelle dimension à la réalité spirituelle décrite

La Bible peut être comparée à un hologramme : chaque partie contient le tout - cependant, le tout est plus que la somme des parties, et c'est pourquoi l'Esprit a choisi de procéder par touches successives, afin d'amener progressivement à une compréhension véritable des êtres et des choses

   

Etat d'esprit du lecteur

Ce texte de la Genèse, comme Matthieu 24 ou l'Apocalypse, demande, pour parvenir à une pleine compréhension de la pensée de Dieu, un effort particulier :
  • Persévérance de la volonté, pour avoir le courage d'aller jusqu'au bout
  • Vigilance de l'esprit, pour n'accueillir que ce que Dieu a à nous dire
  • Reconnaissance du coeur, pour ces merveilleuses révélations
1.1 Dans le Principe, Élohim créa le Ciel et la Terre.
1.2 Or la Terre était non visible et inorganisée, et l'obscurité au-dessus de l'Abysse et l'Esprit d'Élohim {était porté, planait} au-dessus de l'Eau.
 


Tout ce qui est dit ici, décrit ce qui préexistait en Dieu avant que toutes choses ne viennent à l'existence

Le livre de la Genèse est une apocalypse (une révélation) du schéma, du plan que le Dieu Créateur a ensuite mis en oeuvre (et continue de mettre en oeuvre) pour nous, en nous

Ici Élohim rompt le silence des énergies, qui sont hors du temps : Il ouvre l'espace au milieu des énergies en y intégrant la liberté
Mais l'espace est tributaire du temps, et celui-ci est court (notre vie terrestre)

  • Dans le principe : Le principe, les prémices, c'est le Christ, préexistant (comparer avec le début de l'évangile de Jean) : En Christ, Élohim créa…
    (Élohim est un pluriel : Père, Fils, Esprit sont présents dès le premier verset de la Bible)

    Ce qui préexistait en Lui est descendu dans notre espace-temps
    Il a fait le Ciel, notre esprit, à l'image de Son Esprit, et la Terre, notre âme, un terrain à conquérir avec Yeshoua/Josué/Jésus, Terre promise où est bâtie la Nouvelle Jérusalem, la Céleste, où Christ règne
     
  • La Terre était non visible : pour que la Terre promise nous soit révélée, la lumière du premier jour doit d'abord être (conversion produisant une metanoia/métamorphose de la pensée)
    Puis il faut qu'à la lueur de cette lumière nous soit révélée la séparation des eaux d'en haut d'avec celles d'en bas, deuxième jour (cette séparation implique notre liberté, issue de l'ouverture de l'espace et du temps : vous connaîtrez la vérité, qui vous affranchira (Jean 8:32) - mais cette liberté coûtera sa vie au Fils)
    Et que finalement cette Terre apparaisse (nous soit révélée) le troisième jour (avec dessus tout ce qu'il faut pour nous nourrir durant notre marche sur cette Terre intérieure, vers la Terre promise préexistante) - c'est pourquoi ce n'est qu'au 3ème jour qu'il est dit : le non-liquide fut vu

    Avant de pénétrer dans la Terre promise, il faut la trouver, marcher dans sa direction, y entrer, et conquérir notre jardin intérieur

    Celui-ci n'est pas encore organisé : la lumière qui vient (à la naissance spirituelle, engendrement d'en haut) nous le révélera et permettra son aménagement (grec cosmos) et sa transformation à l'image de la Terre promise préexistante (de même que Moïse construisit le Tabernacle selon le modèle préexistant qu'il vit dans le Ciel, préfiguration de notre Relation à Dieu)
     

  • L'obscurité et l'Abysse sont aussi préexistants - sans cela, seuls le premier et le dernier versets de la Bible nous suffiraient : ce qu'il y a entre-deux concerne les conséquences de l'obscurité et de l'Abysse dans nos vies

    En soi, ils sont neutres (ni bien ni mal), mais si on les laisse entrer en nous… Satan est tombé de la montagne de Dieu (Ezéchiel 28:16) et est venu habiter notre jardin (voir le début de l'évangile de Jean : l'homme a aimé l'obscurité)
     

  • L'Eau est la parole intelligible par l'homme, qui nous lave si elle vient de Dieu
    L'Esprit
    la domine d'en haut
    Sous forme de fleuve elle peut être courant d'idées divines, mais aussi parfois humaines (selon le contexte)

    Si nous appréhendons les passages bibliques concernant l'eau à la lumière de cette interprétation spirituelle, ils prennent tout leur sens

Les séparations

Tout au long du début du livre de la Genèse, Dieu procède à des séparations :
  • lumière / obscurité
  • spirituel / psychique
  • Église / monde
  • Homme / femme
  • etc.
Mais il subsiste une relation entre ces entités séparées :
  • ceux qui sont dans la lumière aiment ceux qui sont dans l'obscurité (tout en reniant celle-ci)
  • les spirituels aiment les psychiques (tout en reniant le comportement psychique)
  • l‘Église aime ceux qui sont dans le monde (tout en reniant ce dernier)
  • l'esprit (l'homme de la Genèse) aime l'âme (la femme de la Genèse), tout en reniant ce qui provient d'elle (vieil homme)
  • etc.
     
Réciproquement :
  • ceux qui sont dans l'obscurité ont besoin de ceux qui sont dans la lumière (et soupirent après celle-ci)
  • ceux qui sont psychiques ont besoin de ceux qui sont spirituels (et soupirent après l'esprit)
  • le monde a besoin de l'Église (la Terre a besoin de la lune pour être éclairée dans l'obscurité), et soupire après elle
  • l'âme a besoin de l'esprit (qui lui-même a besoin de l'Esprit), et soupire après lui
  • etc.
      

1er jour

La lumière

1.3 Et Élohim parla : Que la Lumière soit! Et la Lumière fut faite.
1.4 Et Élohim vit la Lumière, qu'elle était belle; et Élohim sépara la Lumière et l'Obscurité.
1.5 Et Élohim appela la Lumière Jour, et Il appela l'Obscurité Nuit. Et fut fait un soir, et fut fait un matin: jour un (unique).
 
  • Et la lumière fut : la lumière est la première forme organisée de la matière, de ce qui est ferme (voir 2ème jour)

    Lorsque Dieu dit : que la lumière soit! notre esprit s'éclaire, les coins sombres sont révélés, les parties infectées de notre âme sont purifiées, les oiseaux cachés dans l'ombre sont chassés

    C'est la conversion/metanoia
     
  • À la metanoia, la différence entre lumière et obscurité est manifest(é)e

    C'est Dieu qui sépare (plus loin, le serpent dit à l'homme qu'il peut décider [donc séparer] de lui-même ce qui est bien et ce qui est mal : le vieil homme se substitue à Dieu, ce qui est le péché contre le Saint-Esprit et est bien pire que l'orgueil qui en est la cause)
     

  • Jour un : jour unique, car les jours suivants sont les mêmes, une même réalité vue sous un angle, un éclairage différents (même principe avec les sceaux de l'Apocalypse : le premier contient tous les autres - voir les 7 septénaires)

    Lorsque nous rencontrons ces séries de sept (il y en a sept qui se correspondent - voir les 7 septénaires), les quatre premiers éléments posent le cadre (espace-temps), et les trois suivants sont spirituels, produisent la Vie ou la mort

2ème jour

La liberté

1.6 Et Élohim parla : Que soit le {Ferme, Firmament} au milieu de l'Eau, et que soit une séparation entre Eau et Eau, et cela fut fait.
1.7

Et Élohim créa le Ferme, et Élohim sépara l'Eau au-dessous du Ferme et l'Eau au-dessus du Ferme.

1.8 Et Élohim appela le Ferme Ciel, Et Élohim vit que c'était beau. Et fut fait un soir, et fut fait un matin, second jour.
 
  • Première Eau = forme inexprimée du Verbe =  Ciel spirituel
    Deuxième Eau = nos sources et ressources, nos puits, nos courants (de pensée) = notre Ciel psychique, le cours des idées/idoles

    Voir sur ces deux eaux Ezéchiel 34:17-19
     
    Royaume des cieux : règne de Christ sur les eaux d'en haut (esprit) et d'en bas (psy) = Royaume intérieur
     
    Ajouter à la foi la connaissance : d'abord la Vie spirituelle (foi), puis la connaissance (psy), qui en résulte
     
  • Firmament (vient de ferme, solide) : séparation entre ce qui est d'en haut (spirituel) et ce qui est d'en bas (psy), correspondant à la Mer de verre du livre de l'Apocalypse, et au gouffre séparant Lazare et le riche - séparation infranchissable entre pensées des hommes et pensées de Dieu (Esaïe 55:8-9)

    Lorsque notre ciel est roulé, on voit les eaux d'en haut, le Ciel spirituel
     
    Représente également les limites au-delà desquelles nous sommes en transgression - mais si nous suivons l'Esprit, nous restons dans le spirituel est évitons le mélange/impureté avec le psy, les pensées propres (lire Sommes-nous spirituels ou psychiques ?)
     
  • La version massorétique n'a pas "Et Élohim vit que c'était beau" : lire à ce sujet Deux visions du libre arbitre

3ème jour

La nourriture

1.9 Et Élohim parla : Que l'Eau au-dessous du Ciel soit assemblée en un rassemblement (unique), et que le Non-liquide soit vu. Et cela fut fait. Et l'Eau au-dessous du Ciel fut assemblée en leurs rassemblements, et le Non-liquide fut vu.
1.10 Et Élohim appela le Non-liquide Terre, et Il appela les systèmes des Eaux Mers. Et Élohim vit que c'était beau.
1.11 Et Élohim parla : Que la Terre fasse germer une plante de Pâturage semant semence selon son espèce et selon sa similitude, et du Bois fruitier faisant du fruit ayant en lui sa semence, selon son espèce sur la Terre. Et cela fut fait.
1.12 Et la Terre produisit une plante de Pâturage semant semence selon son espèce et selon sa similitude, et du Bois fruitier faisant du fruit ayant en lui sa semence, selon son espèce sur la Terre, et Élohim vit que cela était beau.
1.13 Et fut fait un soir, et fut fait un matin, troisième jour.
 
  • Soit vu, fut vu : car jusqu'ici, la Terre était non visible (v.2)
    Révélation de la Terre promise, jardin d'Edem intérieur (Edem avec un "m" : délices)
     
  • Terre : le coeur des hommes, le terrain en moi qui a émergé et sur lequel la vie est possible
    La pierre (= la foi, Matthieu 16:18) repose sur la Terre
    Le sable (pierre érodée) est l'émiettement de la foi (Matthieu 7:26)
     
  • Mers : les nations, l'humanité, ce qui est psychique : rien de spirituel (venant du monde de l'air) n'y subsiste, n'y croît

    La Terre peut produire du fruit, selon le terrain (voir parabole du semeur et Hébreux 6:7-8)
    Mais selon Marc 10:29-30, non seulement des champs nous sont promis, mais aussi des tribulations, qui permettent de séparer ce qui est du monde et ce qui est de Dieu

    L'Église (Terre ferme) vient de hors des nations (Église signifie "appelé hors de")
    Les humbles de coeur héritent la Terre (Matthieu 5:5)

    Mais la Mer réclame sans cesse la Terre
    C'est pourquoi il faut marcher vers la patrie céleste (Hébreux 11:13-16), dans le désert du monde, où se trouve l'Église, et où la manne se ramasse… à terre

    Du fait que la Terre émerge du psychisme, il y a danger : de même qu'une Bête sort de la Mer dans le livre de l'Apocalypse, il y en a aussi une qui sort de la Terre

    Les montagnes d'Israël sont sur la Terre, et on les voit spirituellement (éclairées par la lumière du 1er jour) : ce sont les prophètes (Montagne de la Transfiguration, du Sinaï, du Carmel, de l'Ascension)
    Les collines sont les patriarches
    La plaine représente la culture (Nil, Chaldée, Babylone) = Terres riches d'en bas
     
  • La pâture nourrit les brebis (Ps 23) : elle est notre nourriture quotidienne, aux trois niveaux
     
  • Le bois (grec xylos) est le bois mort (la croix) qui porte du fruit (fruits de l'Esprit) et a sa semence selon son espèce, qui est spirituelle (Sa parole ne retourne pas à Lui sans effet)
     

4ème jour

Les repères

1.14 Et Élohim parla : Qu'il y ait des sources de Lumière dans le Ferme du Ciel pour illuminer la Terre, pour séparer le Jour et la Nuit; qu'elles soient pour signes, et pour moments favorables, et pour jours, et pour années;
1.15 et qu'elles soient Lumière dans le Ferme du Ciel, pour illuminer la Terre. Et cela fut fait.
1.16 Et Élohim créa les deux grandes sources de Lumière, la plus grande source de Lumière pour présider au Jour, et la plus petite source de Lumière pour présider à la Nuit; et aussi les Étoiles.
1.17 Élohim les plaça dans le Ferme du Ciel, pour illuminer la Terre,
1.18 pour présider au Jour et à la Nuit, et pour séparer la Lumière et l'Obscurité. Et Élohim vit que c'était beau.
1.19 Et fut fait un soir, et fut fait un matin, quatrième jour.
 

Le 4ème jour est le jour central, où se trouve le soleil (de Justice)

Astres = porte-lumières, qui permettent de séparer entre obscurité et lumière
  • Deux grandes sources de Lumière : repères pour le jour et la nuit

    Le soleil marque les saisons de notre vie spirituelle (cf. hiver de Mat 24)
    Soleil de justice qui donne la vie intérieure
    Le soleil est pour les croyants, la lune (= Église) est pour éclairer ceux qui sont encore dans l'obscurité
    Lors de la pleine lune, le monde n'a que nous pour savoir que le soleil existe (car il est caché derrière la Terre) et voir sa lumière (= témoignage)
    Lors de la nouvelle lune (14 Nisan), en conjonction avec le soleil de justice : on disparaît afin que Lui seul soit visible
     
  • Etoiles : points de repère pour nous guider - correspond spirituellement aux anges, selon Ap 1:20 (*) - dans le Ciel intérieur
    Seul repère dans le désert, où peu à peu nous avançons sur le chemin de la sanctification (reconstruction, re-création)
    Daniel 12 : ceux qui enseignent la justice sont des étoiles
    Noé, Jonas, etc.: étoiles, repères dans le Ciel d'Israël
    Noé, Elie, etc. sont éloignés différemment, mais ont le même éclat pour nous

    (*) Le même Dieu a fait le monde intérieur et extérieur
    => mêmes fonctions, unité de la création
     

5ème jour

Les 3 réalités spirituelles

1.20 Et Élohim parla : Que les Eaux fassent sortir des Âmes vivantes rampantes, et des Créatures ailées volant au-dessus de la Terre dans le Ferme du Ciel. Et cela fut fait.
1.21 Et Élohim créa les grands Animaux des Mers et toute Âme vivante rampante, que les Eaux produisirent selon leur espèce, et toute Créature volant avec des ailes selon son espèce. Et Élohim vit qu'ils étaient beaux.
1.22 Et Élohim les bénit (eu-logos), disant (logos): soyez augmentés (développés) et soyez multipliés, et remplissez (plénitude) les Eaux dans les Mers; et que les Créatures volantes soient multipliées (développées) sur la Terre.
1.23 Et fut fait un soir, et fut fait un matin, cinquième jour.
 

Les êtres vivent dans 3 réalités spirituelles à la fois (voir être affranchis) :
  • Mer (poissons) : l'être
  • Terre (rampants) : le faire
  • Ciel (oiseaux) : le penser

En Lévitique, les rampants (animaux impurs) comprennent non seulement les reptiles, mais également les souris, taupes et autres lézards, ce qui indique une fois de plus le caractère spirituel de ces textes

La Mer est la masse fluctuante des âmes, facilement démontée dès que le vent souffle
Les poissons sont à l'intérieur (dans le monde), mais leurs écailles leur donnent l'imperméabilité qui les empêche d'être imprégnés des rudiments du monde, d'être du monde
De plus, leurs nageoires leur permettent de nager à contre-courant
Ils se laissent de plus prendre dans les filets d'amour du Seigneur

La Terre est le lieu où se passent les actions pour nous - les rampants y habitent, ce qui nous appelle à la vigilance

Le Ciel représente nos pensées, ce que nous croyons (oiseaux, êtres ailés, anges)
C'est pourquoi il est important que l'Esprit de Dieu y habite :

  • Ceux qui s'attendent à YHWH renouvellent leurs forces : ils s'élèvent avec des ailes, comme des aigles (Es 40:31)
  • Quant aux colombes, on peut les toucher et les consommer : elles représentent le fait qu'on peut entrer en contact avec les réalités spirituelles

En Apocalypse 13:16, le faire (main) et le penser (front) sont marqués par la bête
En Actes, Pierre voit en vision que les rampants et les oiseaux sont devenus purs : ils représentent des êtres humains - en Christ, le faire et le penser sont purifiés (débarrassés de tout mélange), en sortant des eaux du baptême (**)
Apocalypse 20:4 montre que ceux dont la main et le front sont purifiés règnent

(**) En I Pi 3:21, le baptême est l'expression d'une réalité non visible (spirituelle) - lorsqu'on a la conscience du mal, et qu'on est conscient qu'on peut être lavé, on est prêt pour le baptême

6ème jour

Maîtriser les 3 réalités spirituelles

1.24 Et Élohim parla : Que la Terre fasse sortir l'Âme vivante selon son espèce, des Quadrupèdes et des Rampants et des Bêtes de la Terre, selon leur espèce. Et cela fut fait.
1.25 Élohim créa les Bêtes de la Terre selon leur espèce, et le Bétail selon son espèce, et tous les Rampants de la Terre selon leur espèce. Et Élohim vit qu'ils étaient beaux.
1.26 Puis Élohim parla : Faisons l'Homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'ils président sur les Poissons de la Mer, sur les Créatures volantes du Ciel, et sur le Bétail, et sur toute la Terre, et sur tous les Rampants qui rampent sur la Terre.
1.27 Et Élohim créa l'Homme, selon l'image d'Élohim Il le créa, Masculin et Féminin Il les créa.
1.28 Et Élohim les bénit (eu-logos), disant (logos): soyez augmentés (développés) et soyez multipliés, et remplissez (plénitude) la Terre, et soyez seigneurs sur elle; et présidez sur les Poissons de la Mer, et sur les Créatures volantes du Ciel, et sur tout Bétail et toute la Terre, et sur tous les Rampants qui rampent sur la Terre.
1.29 Et Élohim parla : Voici, je vous ai donné toute Pâture propre à être ensemencée, semant et qui est à la surface de toute la Terre, et tout Bois ayant en lui du fruit de semence à semer : ce sera votre nourriture.
1.30 Et à toutes les Bêtes de la Terre, à toutes les Créatures volantes du Ciel, et à tout Rampant qui rampe sur la Terre, ayant en soi l'Âme de vie, je donne toute Pâture verte pour nourriture. Et cela fut fait.
1.31 Et Élohim vit toutes les choses qu'il avait faites et voici, elles étaient très belles. Et fut fait un soir, et fut fait un matin, sixième jour.
 
  • Terre : monde intérieur, avec les composantes de l'être humain
     
  • Les animaux sont les composantes du monde intérieur (Terre) :
    • Les bêtes (sauvages) : lion, renard, ours, loup
    • Au v.24, Il dit : « quadrupèdes », qui selon Rom 1:23 peuvent être mis à la place de la gloire de Dieu
      Au v.25, Il crée le bétail, qui sont des animaux domestiques, « de la maison », nécessaires pour le sacrifice expiatoire
    • Rampants (selon Lév 11:29-30) : la belette, la souris, le grand lézard, la musaraigne, le caméléon, la salamandre, la taupe : « leur espèce »
       
  • Faisons : au pluriel, car c'est Élohim (Trinité) qui parle
     
  • L'homme : l'être humain, ni homme ni femme devant Dieu
     
  • Selon l'image d'Élohim :
    • un en trois, trois en un (Il met l'unité entre nos trois composantes - Eph 2:21 et 4:16)
    • libre
    • instance législative (loi de la vie), exécutive (exécution de la loi de vie), décisionnelle (décision par rapport à cette loi), judiciaire (jugement/tri conformément à cette loi)
       
  • Masculin : l'esprit auquel Dieu parle
     
  • Féminin : l'âme, à laquelle parlent les sens et le serpent (sentimentaux, sensibles, imaginatifs)
     
  • Soyez augmentés : spirituellement
     
  • Multipliez : évangélisation

    (on retrouve les mêmes termes en Actes 12:24, où il y avait des enseignants et des prophètes)

    Un arrose, l'autre sème, et le Seigneur fait croître (nul ne peut ajouter à sa croissance - Mt 6:27)
     
  • Remplissez la Terre : que cela remplisse votre être
     
  • Soyez seigneurs, présidez : maîtrisez, commandez, car vous êtes faits à mon image ! (Il a tout fait pour qu'on puisse s'en sortir)
    Maîtrise de soi
    Domination sur ce qui nous habite

    Commandez à :
    • Mer : pulsions de l'âme (Esaïe 57:20 & Ap 13)
    • Ciel : discernement des esprits, les maîtriser après les avoir éprouvés
    • Terre : bétail (boeuf qui foule le grain, âne qui porte le Seigneur) et rampants (ceux qui ont pour dieu leur ventre, Mammon, la chair)

Ne pas se laisser envahir par les mauvaises sauterelles, et manger les bonnes (comme les prophètes au désert)
=> trier par le combat spirituel

Nous avons pour composantes de l'être humain global :

  • Mer : âme du vieil homme
  • Ciel : l'esprit
  • Terre : les structures intérieures
  • Nourriture : Il les nourrit comme l'époux en Eph 5:29 :
  • par le bois fruitier
  • par un pâturage (vert, Ps 23), pour avoir des forces pour marcher (cf. pain sur-substantiel)
    ayant leur semence (répètent la vie qui est en eux)

7ème jour

Le repos vrai

2.1 Et le Ciel et la Terre furent menés ensemble à leur but, et tout leur Cosmos.
2.2 Et Élohim fit converger vers leur but Ses oeuvres, qu'Il avait créées le sixième jour, et il cessa le septième jour toutes Ses oeuvres qu'Il avait créées.
2.3 Et Élohim bénit (eu-logos) le septième jour et le sanctifia, car en lui Il cessa toutes Ses oeuvres, qu'Élohim créa dans le Principe.
 

Chapitre 1 = composante âme, chapitre 2 = composante esprit, préexistants tous les deux
 
Pas de soir : ce jour n'est pas achevé, nous y sommes encore…
 
Ce 7ème jour doit être imprégné en nous
On est mort si on ne sanctifie pas le 7ème jour (repos en Christ)
  • Ciel : trône de Dieu, si nous sommes en Christ
     
  • Mener à son but : le Royaume existait bien avant la fondation du monde
    La « fin », c'est la convergence de nos actions vers le but (vision dynamique)
    Notre Ciel intérieur est la seule façon que nous ayons de réaliser les choses de Dieu
    Il sera roulé lorsque nous aurons cessé de vivre ici-bas

    Et il y a le Ciel de Dieu
    Ces deux « Ciels » sont les Cieux (auprès du Seigneur et en nous)
    L'Église rassemble tous ces ciels intérieurs et celui de Dieu (là où 2 ou 3...)
     
  • La Terre est la première demi-heure (7ème sceau), le Ciel la seconde

    Le jugement (tri) est permanent
    En partie ici-bas (1ère demi-heure), entier ensuite (2ème demi-heure)
     
  • Cosmos : bel ordonnancement
     
    Au Sixième jour, tout est fait (il n'y a donc pas de prière pour les morts, ni de purgatoire, etc.)

    Une fois que Dieu a fait son oeuvre, on va voir ce que l'homme va en faire (c'est le reste de la Bible)

    Le repos est présent, actif (et non pas une errance sans but)
    De même, l'espoir et la paix ne sont pas des inactions (menant à la mort)
     
  • Le Principe (Gen 1:1, Jean 1:1), le Christ (l'Amen d'Ap 3:14 : Il dit, et c'est)
     
   
  Christ, le Principe par qui tout est, notre Lumière ("que la Lumière soit!" en notre coeur), est né dans une crèche (notre coeur) en s'incarnant dans l'espace-temps (et dans l'éternité)
Mais il est né pour mourir à Golgotha (notre crâne) : nos pensées fausses sur Dieu (***) doivent mourir : Psaume 100.3 Sachez que YHWH est Élohim, c'est-à-dire : sachez que le Dieu-juge est aussi grâce, amour - c'est pourquoi Élohim (YHWH – Adonaï - Esprit) est venu casser notre image (idole) de la justice implacable de YHWH

Être sauvés, c'est entre autres laisser notre manière de penser être métamorphosée (metanoia) par l'Esprit de Dieu en nous
Alors l'Avènement de Dieu incarné en nous peut produire son effet, croissance de Christ en nous, et la Parousie (Présence de Dieu en nous) peut se manifester toujours plus (sanctification)

(***) Contrairement à ce que le vieil homme croit, Dieu nous aime : Adam et Eve n'ont pas cru en cet Amour, malgré le fait qu'après leur péché Dieu les cherchait encore - eux se sont éloignés
C'est à la Croix que cet Amour a montré son étendue (Jean 3:16)