La foi est :
 

  • Relation avec Dieu
  • Connaissance de Dieu
  • Confiance en Dieu, en son Amour
  • Force de Vérité qui rend Libre du moi et laisse Dieu opérer à travers nous
  • Présence de Christ
  • Certitude que c'est Lui qui va agir
  • Preuve de Son pouvoir sur les éléments des mondes intérieur et extérieur (cf. Jean 14:12)

On dit habituellement croire quelqu'un
Concernant Christ, on dit croire EN lui : c'est plus que Lui faire confiance - c'est être UN avec Lui
Croire en Christ, c'est vivre DE Lui, PAR l'Esprit, POUR Dieu


La foi de Jésus

Il est important de relever que dans certains passages, lorsqu'il s'agit de salut, le texte original n'a pas foi EN Christ, mais foi DE Christ

Ces passages sont les suivants (*) :

  • Rom. 3:22 & 26
  • Gal.2:16 (2x) & 20 + 3:22
  • Eph. 3:12
  • Phil. 3:9
  • Jac. 2:1
  • Ap. 2:13 + 14:12
  • Marc 11:22 (foi DE Dieu)

Sans SA foi, notre foi n'existerait pas : la foi EN Jésus, qui sauve, vient de la foi DE Jésus

Nous nous approprions cette foi, et du fait qu'Il vit en nous, fait à notre place, Il met Sa foi en action en nous, qui devient notre foi

(*) à notre connaissance, seules les versions NBS et NT interlinéaire grec/français traduisent correctement

Note : Habacuc 2:4 (LXX) a : le juste vivra par MA foi


La foi, c'est aussi :

Savoir à tout instant que TOUT est sous Son contrôle : nous pouvons alors Le louer POUR TOUT

  1. POUR tout, et non pas malgré tout
  2. pour TOUT et non pas pour ce qui nous plaît, ce qui nous arrange

La foi, c'est s'attacher à Dieu: j'ai besoin de Lui, d'une relation avec Lui, qui vit en moi

Si je ne contrôle plus rien, ne pas me décourager... au contraire : c'est une raison de plus de Lui faire encore plus confiance (ma force est dans ma faiblesse, car c'est quand je suis faible qu'Il peut mettre en oeuvre Sa force)

"Le fait d'avoir commis un péché n'est pas une raison pour ne plus faire confiance au Seigneur : il constitue plutôt un argument inattaquable en faveur de notre besoin urgent de Lui faire encore plus confiance" (Hannah W. Smith dans Le secret du chrétien pour une vie heureuse)

Si nous tombons, ce n'est grave que si notre réaction est de nous décourager et de ne pas nous relever (ne pas dire : qu'ai-je fait ? mais : que ferai-je ? car Il fait tout tourner à notre bien)

"Ce ne sont pas les difficultés ou les circonstances de la vie qui nous font du mal, mais la façon dont nous y réagissons" (Paul E. Billheimer)

Donc, ce qui est important, ce n'est pas ce qui nous arrive, mais notre réaction aux événements
Si cette réaction résulte de notre foi en Celui qui vit en nous, elle sera parfaite, car Il a tout accompli

(moi, quelle oeuvre ai-je accomplie pour être sauvé, si ce n'est d'avoir péché ?)


Sachant tout cela :

1. Plus de souci, mais paix intérieure
2. Cela produit la foi qui déplace les montagnes
3. Cela produit l'amour, la joie (se réjouir, persévérer, réussir)


Lire aussi Qu'est-ce que la foi ?