Romains : le Royaume de Dieu

5:16

Le don n'est cependant pas [en proportion] comme d'un seul ayant péché :

Par un seul, Adam - notre vieil homme (*) - le péché entre dans notre monde intérieur : c'est à ce vieil homme et à ce péché, que Dieu devra s'attaquer
Ce vieil homme a pour fruits de nombreux pécheurs, et ce péché a pour fruits de multiples péchés : la grâce devra alors surabonder

À vieil homme (Adam), nouvel homme (Christ) => baptême
À péché, grâce par la foi (lire Le processus de réconciliation) acquise par le sacrifice du corps de Christ => pain de la Cène
À péchés, pardon, acquis par le Sang de Christ => vin de la Cène
 
 

- d'une part le jugement en condamnation est à partir d'un seul

Le jugement/tri provient du fait que le vieil homme vise à côté (pèche) - un seul est donc la cause
La conséquence en est condamnation/brisement : ce brisement (**) du vieil homme libère l'homme nouveau par lui retenu
 
 
 

- d'autre part le don en justification est à la suite de nombreuses fautes

Un seul est la cause - beaucoup en découle : pécheurs, fautes
Un seul attire le jugement/tri, beaucoup nécessitent le don de la grâce
Le don de Dieu provient de l'amour de Dieu, et cet amour est inconditionnel : Il ne se rappelle pas de nos fautes, aussi nombreuses soient-elles (***)
 
 
 

 

   
5:17

Si, en effet, par la faute d'un seul la mort a régné de par lui seul

Vieil homme (Adam) => péché
Péché => règne de la mort
 
 

à plus forte raison, ceux qui reçoivent la surabondance de la grâce et du don de la justice, régneront dans la vie de par le seul Jésus Christ

Nouvel homme (Christ) => grâce par la foi (du fait de la justice de Dieu, qui n'est pas de condamner, mais de sauver)
Grâce par la foi => règne dans la vie

Le Royaume, c'est vivre de la grâce et du don de la justice de Dieu

 
       
(*) C'est ici l'origine du péché - et ce péché est origine de nos malheurs (et non pas le péché originel)

Si quelqu'un est en Christ : nouvelle création - l'originel [le vieil homme] est passé : c'est fait [par Dieu] nouveau (II Cor 5:17)

 
       
(**) Le vieil homme Adam ne s'améliorera jamais : il doit être remplacé par le nouvel homme Christ, en nous
Nous avons ici, comme dans la nature, une création continue : le Dieu Créateur agit toujours selon le même modèle, à savoir, quelque soit le domaine (matière, nature, êtres animés, monde intérieur de l'homme), une création continue (synthèse de la matière dans les étoiles, cycles dans la nature, naissances chez les êtres animés, nouvelle naissance par engendrement d'en haut, et sanctification chez l'homme)
 
       
(***) De plus, le jugement/tri du vieil homme n'a de sens que si le don a pour objet de mettre en oeuvre le nouvel homme en nous : une fois les conséquences du péché effacées, il faudra régler le cas de la cause de ces péchés