désigne le point d'entrée d'un portail


Le vieil homme et la chair, l'arbre de la connaissance du bien et du mal

Notre propre sagesse est humaine, héritée du vieil homme
Chacun est esclave de celui qui triomphe de lui
Il se crée sa propre réalité et balaie d'un revers de main tous ce qui la contredit
Lorsque notre esprit décide sans le Saint-Esprit, le vieil homme prend le dessus sur le nouvel homme
La religion, la sagesse, la spiritualité, sont du vieil homme
Le vieil homme s'explique par son passé, le nouvel homme par l'éternel présent de Dieu, qui est son devenir
L'idolâtrie consiste à remplacer la réalité de Dieu par notre propre réalité
La religion n'est pas de Dieu, mais des hommes
L'homme psychique ne reçoit pas ce qui vient de l'Esprit de Dieu, car c'est pour lui folie
Il ne s'agit pas de détruire notre moi, mais d'être affranchis de notre corps de mort
Contrairement à ce que le vieil homme croit, Dieu nous aime
Le peuple de Dieu renonce au vieil homme (l'Égypte), pour revêtir l'Homme Nouveau (Christ)
La personne qui ne sait pas, ne sait pas non plus qu'elle ne sait pas
Sectes : fanatisme plutôt qu'engagement dans un esprit de service et de non domination
Vouloir soigner le niveau psychique par la psychologie est un emplâtre sur une jambe de bois
Se séparer de Dieu a pour conséquence de laisser à nouveau les rênes au vieil homme re-suscité, gouverné par l'esprit de l'adversaire
Le serpent, notre composante reptilienne, notre côté animal, psychique, nous pousse à ne pas écouter Dieu
Il est important de discerner qui est notre véritable maître : la chair manipulée par le malin, ou Christ ?
Notre composante religieuse, qui aime à construire des systèmes religieux, a de la peine à comprendre que, Dieu étant vivant, Sa relation à nous est aussi quelque chose de vivant
Le vieil homme vit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal
Notre vieil homme est mort, pourri par le péché, exécuté à la croix
Ils vivent du vieil homme, donc crucifient le nouvel homme (Christ), alors que c'est le vieil homme (Adam) qui doit être crucifié
Le péché originel, c'est ce qui en nous est à l'origine de nos péchés
Et ils disent aux montagnes et aux rochers : tombez sur nous et cachez-nous de la face de l'Assis sur le trône et de la colère de l'Agneau
Si nous vivons de notre vieil homme, nous mourons d'une mort éternelle
Nous nous nourrissons de l'arbre de la connaissance du bien et du mal lorsque notre côté émotif (Ève) écoute le serpent, notre cerveau reptilien
J'ai vu tes oeuvres, que tu as nom que tu vis : mort tu es!
Le vieil homme est le comportement résultant du choix de l'âme de succomber à la chair
Du vieil homme, nous passons au nouvel homme (II Cor 5:17)
Le vieil homme tyran, qui décapite l'Esprit
L'homme religieux, l'homme de dogmes, de convictions terrestres systématisées en religion, ne sait pas discerner le bien véritable du mal véritable
Pour la chair, les épreuves sont un obstacle - et la foi est une épreuve pour la chair, car elle veut se raccrocher à la Loi
Sans les obstacles de la vie, la chair, le diable, le monde, nous n'aurions pas à lutter pour rester dans la foi, notre amour pour Dieu serait fade - ces obstacles nous poussent dans Ses bras
Le vieil homme, c'est notre obéissance à la chair
La Loi, mise en place pour mettre en évidence le vieil homme, dure aussi longtemps qu'il n'y a pas prise de conscience de son véritable but
C'est au vieil homme et au péché que Dieu devra s'attaquer
Ce n'est pas en suivant des préceptes que nous sommes libérés des bêtes sauvages de notre âme
On peut vivre de la chair et s'en tirer dans la vie, mais la Vie est autre chose
Si nous vivons de notre homme naturel, nous avons tendance à oublier d'où Dieu nous a tirés, à nous reposer sur nos lauriers et à minimiser Son action
Ce sera toujours ce qu'il y a de mieux pour nous, mais notre chair têtue aura des doutes et résistera
Ce que l'on voit de plus en plus autour de nous, c'est une sorte d'obsession du spectaculaire, qui est un signe d'immaturité spirituelle
Ceux–ci posent des séparations, sont psychiques, n'ayant pas l'Esprit (Jude 19)
Si nous avons pour valeur de vivre de la chair, nous amassons des trésors terrestres, mais rien au ciel
Au contraire de ceux qui vivent de leur vieil homme, Christ, Nouvel Homme, dit ce qu'il pense, et fait ce qu'il dit
Acceptons de perdre nos pensées terrestres, charnelles, psychiques, démoniaques
Sommes-nous prêts à renoncer à notre vieil homme crucifié ?
Celui qui refuse de recevoir des soins refuse la guérison
Avoir la foi ne suffit pas : l'objet de notre foi détermine si nous allons vers la Vie ou si nous allons vers la mort
Le mal, c'est choisir de vivre de la chair
Trop de chrétiens vivent encore comme si leur vieil homme n'était pas crucifié
Arbre - ou bois - de la connaissance du bien et du mal : nous ne sommes plus dans le repos de Dieu
Obéir, c'est faire violence à l'esprit du vieil homme pour faire ce que Dieu demande, qui est TOUJOURS pour notre bien
Comme Pharaon, la chair nous poursuivra : il faudra alors traverser la mer pour atteindre la Terre Promise
Le vieil homme est remplacé par le nouvel homme : Christ en moi
Chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui
Nous quittons notre assemblée lorsque nous lâchons la main de Dieu
Christ est venu en chair pour régner
Louons Dieu pour l'inacceptable aux yeux de l'homme psychique!
L'esprit du vieil homme, c'est laisser notre moi trôner au centre de notre vie : c'est l'anti-christ
La chair se construit sa propre réalité, sa propre vérité, sa propre justice
L'esclavage est au sens propre le sort de ceux qui vivent tout entiers dans leur propre âme
L'âme se crée sa propre norme de bien et de mal, sa propre religion
Il a réglé le problème de mon vieil homme (chair aux trois niveaux) en le clouant à la Croix
La noce de Cana
Ceux qui se fient aux 5 sens ne tiennent pas debout, manquent de forces, de vision, de marche équilibrée, et leurs actions sont sans fruit
Cette tendance en nous à vivre du vieil homme (alors que ce dernier a été crucifié à la croix), à ne pas écouter Dieu, ne pas voir Sa Vérité, engendre les systèmes religieux, pour mieux fuir Dieu
Avoir reçu certaines révélations ne nous protège pas d'être influencés par la chair
Il est normal que nous souffrions : la chair a la nostalgie du vieil homme
Vivre de l'Homme Nouveau, c'est faire son deuil du vieil homme
Le vieil homme est mort
Pharaon (la chair) refuse de libérer l'homme de l'esclavage du monde (l'Égypte)
Ceux qui vivent dans l'esprit du vieil homme sont en servitude, en route vers une terre illusoire, la Jérusalem terrestre
Nous pouvons vivre de l'Arbre de Vie (Christ, Nouvel Homme) ou au contraire de l'Arbre de la connaissance du bien et du mal (Vieil Homme)
La chair a tendance à se laisser séduire par des esprits mauvais
Notre chair soigne par la religion
Pharaon (la chair qui dominait le vieil homme) refusait de libérer l'homme intérieur de l'esclavage
Christ, nouvel homme, s'est fait vieil homme pour nous
Ceux qui vivent encore selon le vieil homme cherchent à faire mourir Dieu en eux
Les hommes ne se tournent pas automatiquement vers Dieu en voyant Ses prodiges : ils pensent d'abord à leur intérêt immédiat
L'âme, ce sont les sentiments, les pensées, la volonté : si ces composantes pilotent notre vie de tous les jours, nous marchons selon la chair
Accepter le mélange lumière/ténèbres, c'est ce que la Bible nomme être impur
A se boucher constamment les yeux et les oreilles, on se perd/périt
Ils sont nombreux ceux qui ne croient plus en Dieu parce qu'ils ne le considèrent pas en Jésus
L'insatiable aura des tendances au mélange avec la chair, le monde, le diable
Jusques à quand les éditeurs accepteront-ils de publier ces traductions psychiques émanant du vieil homme religieux ?
Combien de générations n'ont-elles pas souffert de traductions fausses, psychiques, démoniaques ?
Pris dans son ensemble, le vieil homme, l'ancienne création, c'est tout cela : la chair, le monde, le diable
Le péché originel est l'homme de péché, ou vieil homme
Vouloir posséder cache la peur de ne pas exister
Opter pour le bois de la connaissance du bien et du mal, c'est choisir la mort
Le pardon qui n'oublie pas, c'est le pardon du vieil homme
Le véritable serviteur de Dieu amène les être humains à Christ, et non pas à être dépendants de lui-même ou d'un système religieux
Freud parle de la religion comme de la névrose obsessionnelle de l'humanité
Ils se sont tournés vers Dieu sans se détourner d'eux-mêmes
Si nous sommes un tant soit peu lucides, nous savons que quelque chose ne fonctionne pas en l'homme
S'il n'est pas contrôlé par l'esprit, notre psychisme vit selon le vieil homme, Adam
Jésus débusque nos manières psychiques d'aborder les circonstances de la vie
Être spirituel ne signifie pas automatiquement être du côté de Dieu!
Je ne choisis pas le bois de Vie, la Croix, mais la religiosité
L'honnêteté envers soi-même consiste à se voir tel que l'on est
Être chrétien, c'est être condamné par le monde, étranger
En toutes choses la chair s'oppose à l'esprit
Le psy touche à l'âme, pas à l'esprit, où se trouve notre motivation profonde, notre vrai moi
La résurrection et la vie vont ensemble : celui qui sème la mort n'est pas ressuscité
Tu fais bien de reconnaître que tu n'as pas d'esprit
Romains - renier le vieil homme
Le vieil homme aura beau faire le bien, ce bien ne proviendra pas de Dieu via le nouvel homme, et Dieu n'approuvera pas ce "bien"
Le monde que perçoit le vieil homme est construit selon un schéma qui n'est pas celui que Dieu perçoit lorsqu'il regarde le même monde
L'homme naturel se construit ses propres scénarios, s'y complaît, croit que sa réalité est LA réalité
Vivre de la chair, c'est remplacer la relation avec Dieu par un système religieux, par méconnaissance de la parole écrite
Un malade qui refuse le remède se condamne lui-même
Pécher signifie littéralement dévier, ne pas atteindre le but, se tromper de chemin, s'égarer
La Loi a fait ressortir notre nature en la mettant en évidence
C'est le péché qui nous a mis à mort : serons-nous assez stupides pour continuer à le pratiquer ?
Un seul, le vieil homme Adam, est la cause de la vente des êtres humains au péché et à la mort
Le vieil homme pèche, dans le sens où il s'adjuge le droit de décider de ce qui est bien et de ce qui est mal
C'est la chair - le vieil homme - qui est à la base de l'esprit religieux
La gloire de Dieu, c'est Sa victoire sur la mort - être privés de Sa gloire, c'est être morts spirituellement
Notre recherche de Dieu est-elle réellement recherche de Dieu ?
L'homme qui vit psychiquement - et non pas spirituellement - pense à court terme
La religion ne sert de rien : on est soit mort, soit vivant
Le vieil homme prétend se sauver lui-même, ou prétend ne pas avoir besoin de salut
Le vieil homme est accroché à ses dépendances, ses conditionnements, ses drogues religieuses
L'homme psychique ne reçoit pas ce qui vient de l'Esprit de Dieu, car c'est pour lui folie
Apparence de foi, mais tromperie
Serais-je antichrist, mais aveugle au point de ne pas le voir ?
Le processus de réconciliation
Toute guerre est du vieil homme, et les camps en présence ne sont pas dans la volonté de Dieu
Attendre un règne de Christ sur la planète Terre est faire la même erreur que Judas
L'aveuglement des religieux leur fait croire qu'ils sont arrivés, qu'ils détiennent la vérité
L'épée de Christ juge/trie/sépare en nous ce qui doit être abandonné
La Bible qualifie le comportement psychique de diabolique
Dieu sait que l'être humain vit de son vieil homme, de son homme irrégénéré
Ceux qui font partie de l'Église sont ceux qui ont été appelés hors du monde par Dieu
Le vieil homme aime à se mettre en valeur, à se donner des titres, à se mettre "au-dessus de la mêlée"
La plupart des "prêches" que nous entendons sont de nature psychique, sont rassurants pour l'homme, ne l'amènent pas à se remettre en question
Nous avons tous un Caïn, un Saül, un Judas en nous
Délestons-nous des systèmes du vieil homme
Les dogmes, les rites, la religion, sont-ils plus importants pour vous que Dieu Lui-même ?
Si le fardeau que nous portons nous écrase, est pénible à porter ou nous empoisonne la vie, ce fardeau ne vient pas de Dieu
Les conflits proviennent du fait que chacun se construit sa propre réalité, et y tient dur comme fer
Le vieil homme tient à lui-même, il priera par conséquent afin que ses propres désirs soient accomplis
Ceux qui se moquent sont souvent ceux qui ne veulent pas changer
Ceux qui n'accueillent pas Dieu agissent de leur propre fonds, en suivant les penchants (la chair) de leur désirs - c'est ce qu'on appelle le vieil homme
Caïn, c'est le vieil homme, qui tue en cachette le nouvel homme, Abel
C'est la partie animale, psychique, qui prend le dessus, et nous obtenons des croyants qui changent de direction à tout vent de doctrine
Tous les systèmes religieux sont pollués par des choses qui ne viennent pas de Dieu
Christ, Vérité incarnée, n'apporte pas une religion, mais Il apporte Lui-même, Principe de la Création
Nous avons à nous approprier ce que Dieu, en Christ, a acquis pour nous, et non pas à nous contenter d'une médiocre religiosité
Les esprits qui animent les "leaders"
Quel esprit vous anime ?
Tu n'as pas vu que tu es aveugle
Porteurs de la bonne nouvelle, et de rien d'autre : pas porteurs d'un système religieux
Ceux qui ont la foi, mais tiennent quand même à leur système religieux, seront sauvés "comme à travers le feu" (I Cor 3:15)
Le vieil homme ne peut comprendre les mystères cachés de Dieu
Nous ne pouvons nous vanter de rien, Dieu étant maître de l'univers
Ceux qui s'accrochent à la religion sont des rebelles à l'Esprit de Dieu
Notre seule limite est notre croyance à l'existence de limites chez Dieu
Si nous avons à manger et à boire, mais ne nous nourrissons pas spirituellement, nous mourons
Dans notre comportement de tous les jours, soit nous sommes psychiques, soit nous sommes spirituels
Ceux qui fraient avec ce qui n'est pas de Christ, ont pour source et objet d'amour les choses du monde et de la chair
Le coeur irrégénéré de l'homme est un abîme sans fond
Il nous fait exprimer notre essence au pressoir qu'est la résistance de la chair
Ma terre intérieure est mise en lumière
Les hommes se donnent des docteurs selon leur coeur, font d'eux-mêmes la mesure de toute chose
A la lumière du Seigneur, ce que font les hommes se révèle être du sang de cadavre
Mes pensées ne sont pas vos pensées, dit le Seigneur
La force de l'ennemi, son agent secret en nous, c'est la chair, qui obéit à ses lois d'injustice, à ses ordres destructeurs
La perfection de Dieu supplée largement à notre imperfection
Ce que l'on gagne avec la chair finit par nous tuer, alors que la Vie est ce que gagnent ceux qui vivent de Christ, Homme Nouveau
Il y a chaque jour combat en nous - si on ne voit pas cette guerre, c'est qu'on ne la vit pas
Notre force n'est qu'un leurre, qui nous tient éloignés de Lui
Pardonnons ce qui est impardonnable pour le vieil homme!
Espérons l'improbable!
Nous savons que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché soit annulé, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché
Croyons ce qui est incroyable pour le vieil homme!
Le vieil homme voit et entend ce qu'il s'attend à voir et à entendre
Au contact de Dieu en nous, le vieil homme ne peut survivre
Notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché soit annulé, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché
Cette Vérité nous libère de tout ce qui n'est pas de Dieu, mais de la Chair
Ce qui nous fait pécher, c'est la chair, cette tendance aux trois niveaux (corps - psyché - esprit) à faire par nous-mêmes, au lieu de laisser Christ faire en nous
La morale est fruit de la chair : la foi sauvera le monde
La femme de Lot regarda en arrière, et elle fut faite colonne de sel
Christ est le Libérateur (2 Sam 22:2)
C'est l'Esprit qui vivifie - la chair n'aide en rien
Le remède, ce n'est pas améliorer, rafistoler le vieil homme - Le remède, c'est accepter de mettre le vieil homme de côté, et laisser Christ, nouvel homme, faire à notre place
Ce ne sont pas les difficultés ou les circonstances de la vie qui nous font du mal, mais la façon dont nous y réagissons
L'esprit religieux est ennemi de Dieu et tue chaque jour le Fils de Dieu en beaucoup de ceux qui veulent croire, avoir la foi
Laisser le vieil homme, comme un papillon abandonnant sa carcasse de chenille
Vous n'êtes pas entrés vous-mêmes, et vous avez empêché ceux qui entraient
Le vieil homme, celui de l'Ancienne Alliance, doit s'effacer pour faire place à l'homme nouveau, celui de la Nouvelle Alliance : Christ en nous, qui prendra progressivement toute la place que requiert la sanctification
Êtes-vous si insensés ? Ayant commencé par l'Esprit, mèneriez-vous maintenant au but par la chair ?
Catégoriser toutes choses en bien et en mal
On fait par soi-même au lieu de mettre YHWH en premier