Comprendre l'Apocalypse



 
 

Petite introduction

  Le livre de l'Apocalypse est valable à toute époque, pour chacun, ici et maintenant. Toute interprétation particulière est désapprouvée par la Bible elle-même, si elle prétend être l'unique explication.
 




Un exemple

 

La terre, c'est avant tout notre terre intérieure - par quoi est-elle envahie ? est-elle terre d'Egypte ? est-elle ancienne, ou nouvelle Jérusalem ? Tout le reste n'est qu'effets collatéraux dans le monde spatio-temporel de ce qui se passe dans notre monde intérieur. Quelle que soit l'interprétation géo-historique que vous donniez de la Bible, et en particulier du livre de l'Apocalypse, elle n'est que le reflet de ce qu'il y a dans les coeurs.

 




L'interprétation spirituelle est première

  Toutes les autres interprétations en découlent. Pourquoi ? parce que tout ce qui se passe sur terre n'est que la conséquence de ce qui se passe dans les coeurs. Or, les conséquences de ce qui se passe dans les coeurs, il y en a des milliers dans l'Histoire. Chaque interprétation particulière est probablement correcte à un instant donné, mais anecdotique par rapport à l'espace-temps global, et insignifiante par rapport aux univers de Dieu. La compréhension spirituelle embrasse le tout : elle est par conséquent fondamentale.  




Le Livre des livres

  Le livre de l'Apocalypse est le Livre des livres : il décrit ce que Dieu voit, ICI et MAINTENANT, en moi

Comme toute l'Écriture, le livre de l'Apocalypse est spirituel : il parle des choses de l'Esprit (et de leurs conséquences sur la vie psychique, physique, sociale, etc.) et ne peut être compris que par l'Esprit que DIEU donne : Jean « fut en Esprit » pour comprendre la Révélation.

Son enseignement n'est limité ni dans le temps, ni dans l'espace, et les références historiques et géographiques qui peuvent être données le sont en tant qu'analogies, afin que nous comprenions des réalités qui nous dépassent.

Ce qui s'y trouve est valable partout et dans tous les temps, ici et maintenant.


Rester en accord avec le reste de la Bible

Comme toute la Bible, l'Apocalypse est un livre qui ne peut être interprété qu'en accord avec tous les autres textes bibliques : toute prophétie de l'Écriture n'est pas sa propre explication... (2 Pi 1.20)

L'Esprit qui animait les prophètes de l'Ancien Testament est le même que celui qui animait les apôtres (Éz 2.2, 1 Pi 1.10, Ap 1.10) et qui anime les chrétiens qui les lisent : l'Écriture forme un tout.

Il s'agit d'être rigoureux dans la lecture du texte biblique : un mot ne peut pas être mis à la place d'un autre et un même mot dans des textes différents gardera le même sens, d'où le recours au texte grec original.


Se laisser remettre en question

Ceci étant posé, celui qui, étant de bonne foi, désire faire la Volonté de DIEU, se laissera remettre en question par l'Écriture, même lorsque Son enseignement va à contre-courant des idées qui ont cours, ce qui est le plus souvent le cas - il en a été ainsi dans tous les temps.

Cette étude n'est ni un « mode d'emploi », ni un commentaire au sens habituel : c'est un guide destiné à placer des repères dans une étude personnelle ou de groupe, et qui place un certain nombre d'éléments sur lesquels le chrétien va pouvoir réfléchir et méditer.

Ils reçurent le Verbe avec toute bonne volonté, examinant chaque jour les Écritures pour voir si les choses étaient ainsi (Ac 17.11)

   
 

La Clé du Livre de la Délivrance

  La Bible est le Livre de la Délivrance

Vous y voyez un livre de jugement ? mais le jugement, c'est justement la délivrance...!

Avant la Croix, le jugement est devant vous.
Après la Croix, je jugement est derrière vous.
Si vous acceptez la Croix, vous êtes sauvé, physiquement, psychiquement, spirituellement.

Dans la vie de tous les jours, ce salut est mis en oeuvre par de petits jugements.
Le jugement, littéralement, c'est le tri : chaque composante de notre être est triée à chaque instant par le Saint-Esprit - à condition qu'on Le laisse faire.

C'est pourquoi dans le livre de l'Apocalypse il y a des louanges triomphantes au milieu des "catastrophes" : ce qui apparemment est négatif (catastrophes) est en fait positif (délivrances),
- Comme l'injustice envers Joseph - qui en fait était délivrance de ses frères
- Comme les tribulations de Job - qui aboutirent à une vision réelle de Dieu
- Comme la condamnation de Jésus - qui produisit notre salut
- Comme les persécutions envers Paul - qui permirent l'avancée du Royaume.

Il est important de ne pas vivre de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, qui voit dans la Bible un jugement qui fait peur.
Et de vivre de l'Arbre de Vie, qui voit dans la Bible un jugement salvateur.


Livre de l'Apocalypse : Clé du Livre de Délivrance

En quoi le livre de l'Apocalypse est-il la Clé de la Bible ?
apocalypse signifie révélation, dévoilement
...de Qui EST Jésus-Christ.

Or la Bible est christocentrique : tout y parle de Christ.
C'est pourquoi le livre de l'Apocalypse, qui est révélation de Jésus-Christ, est la Clé de la Bible, donc la Clé du Livre de Délivrance.

Si vous n'ouvrez pas votre esprit à l'Esprit de Dieu qui vous révèle le fonctionnement de cette Clé, le reste de la Bible vous reste fermé.

   
 

Je SUIS : Celui sans Qui tu n'es pas

  Le livre de l'Apocalypse révèle JE SUIS :


JE SUIS l'alpha et l'oméga, celui qui est, et qui était, et qui vient, le Tout-puissant (Apocalypse 1:8)

JE SUIS avant qu'Abraham fût (Jean 8:58)
Là où deux ou trois sont assemblés à mon nom, JE SUIS là au milieu d'eux (Matthieu 18:20)
Là où JE SUIS, soyez aussi (Jean 14:3)
JE SUIS avec vous tous les jours, jusqu'au but des temps (Matthieu 28:20)


JE SUIS le premier et le dernier, et le vivant (Apocalypse 1:17)

JE SUIS le vrai cep (Jean 15:1)
JE SUIS le pain de vie (Jean 6:48)
JE SUIS la résurrection et la vie (Jean 11:25)
JE SUIS le chemin, et la vérité, et la vie (Jean 14:6)


JE SUIS la racine et la postérité de David, l'étoile brillante du matin (Apocalypse 22:16)

JE SUIS la porte (Jean 10:9)
JE SUIS le bon berger (Jean 10:11)
JE SUIS la lumière du monde (Jean 8:12)
JE SUIS d'en haut (Jean 8:23)

   
 

Le Chemin de la Vie de Plénitude

  Nul ne vient au Père que par moi (Jean 14:6)

Plusieurs chemins peuvent mener au Christ.
Un seul chemin mène à Dieu.

Le livre de l'Apocalypse révèle ce Chemin.
Le livre de l'Apocalypse révèle Christ.


Celui qui a le Fils a la Vie, celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la Vie (1 Jean 5:12)

La Vie éternelle, ou Vie de Plénitude, c'est l'ici et maintenant de Dieu.
Celui qui a le Fils a cette Vie.

Le livre de l'Apocalypse révèle Christ.
Le livre de l'Apocalypse révèle la Vie.


Dieu est UN, et le médiateur entre Dieu et les hommes est UN, [l']homme messie Jésus (1 Timothée 2:5)

Dieu est UN.
Christ est UN.
Dieu et Christ sont UN.

Celui qui est en Christ comprend cela.
Que celui qui ne comprend pas cela se perde en Christ!

Le livre de l'Apocalypse révèle ce Christ Médiateur.
Le livre de l'Apocalypse révèle qu'Il nous a faits Royaume et Sacrificateurs.


Il n'y a de salut en aucun autre - car aussi il n'y a point d'autre NOM sous le ciel, qui soit donné parmi les hommes, par lequel il nous faille être sauvés (Actes des Apôtres 4:12)

Christ est Salut.

Le livre de l'Apocalypse révèle ce Nom qui sauve.
Le livre de l'Apocalypse révèle ce Nom qui est Salut.


Personne ne peut poser d'autre fondement que celui qui est posé : Jésus le messie (1 Corinthiens 3:11)

Le fondement c'est Jésus, et non pas Adam.
Le fondement c'est Jésus, et non pas Moïse.
Le fondement c'est Jésus, et non pas Abraham.
Le fondement c'est Jésus, et non pas David.
Le fondement c'est Jésus, et non pas Jean-Baptiste.
Le fondement c'est Jésus, et non pas Pierre.
Le fondement c'est Jésus, et non pas Paul.

Le livre de l'Apocalypse révèle ce Fondement.
Le livre de l'Apocalypse révèle le Messie.

 
 

666

  666 est un nombre d'homme.

7 représente la perfection. Si on lui retire le Dieu UN, sans qui la perfection ne peut exister, on obtient 6, l'imperfection de l'Homme sans le Dieu UN.

Il y a trois 6 dans 666: l'homme 6 prétend se faire Dieu Père / Fils / Esprit saint.

Il s'agit de toi, ici et maintenant, si tu n'es pas le temple du Saint-Esprit, si tu ne laisses pas Christ vivre en toi pour avoir accès au Père.

Toi 6 plus Dieu UN, c'est la perfection 7 (6+1).

Mais au lieu d'accepter que ton humanité 6 soit UN avec Dieu pour atteindre la perfection 7, tu préfères te faire toi-même Dieu en imitant le Dieu 3 en UN, en te faisant 6 répété 3 fois (666):

tu prétends remplacer le Père en décidant de toi-même ce qui est bien et ce qui est mal, en mangeant de l'arbre de la connaissance du bien et du mal...
...en lieu et place de l'Arbre de Vie qu'est le Fils/Christ
...et en court-circuitant l'Esprit de Dieu avec ton propre esprit.

Tu te crois Dieu en te faisant 666, plutôt que d'être UN avec Lui en te faisant 7.

En tant que pseudo-Père (le 1er 6) l'Homme engendre à tous les niveaux un univers animal - du domaine de l'âme, de l'instinct.

En tant que pseudo-Fils (le 2ème 6) l'Homme est engendré âme indépendante de l'esprit (il vit de ses émotions, de ses pensées, etc., sans profiter des facultés de son esprit, l'intuition p.ex.).

En tant que pseudo-Esprit (le 3ème 6) l'Homme est esprit indépendamment de l'Esprit de Dieu (il est spirituel, mais sans Dieu).