Apocalypse

Les deux témoins

 
  La seule chose que nous ayons faite pour mériter le salut, c'est pécher

Si nous pensons être indignes de Dieu du fait de notre péché, c'est justement pour cela qu'Il est venu : non seulement Il a tout accompli pour nous sauver, mais Il veut venir habiter en nous pour nous re-créer

L'orgueil spirituel - péché contre l'Esprit - serait de ne pas L'accueillir, car alors nous resterions dans notre péché
   
  Pour la signification des chiffres et nombres, reportez-vous à la page Les chiffres et nombres de la Bible
 
11.1 Et il me fut donné un roseau semblable à un bâton, en disant : lève-toi et mesure le Sanctuaire de Dieu, et l'autel et ceux qui s'y prosternent.
11.2 Et le parvis extérieur du Sanctuaire, jette-le en dehors et ne le mesure pas, parce qu'il a été donné aux nations, et elles fouleront la Ville, la sainte, quarante-deux mois.
 
  • Roseau : en 21:15, un roseau d'or (or = valeur suprême, incorruptibilité) est utilisé pour mesurer la Jérusalem céleste

    Ici, le roseau (végétal sans fruit utile - donc sans valeur de ce point de vue - poussant dans un mélange d'eau et de terre, qui représente donc notre péché, notre nullité) sert à mesurer le sacrifice de Jésus (l'autel)

    Car la seule chose que nous ayons faite pour mériter le salut, c'est pécher

    Ce roseau, Christ l'ayant pris en valeur (dans sa main droite en Mat 27:29 = son oeuvre à la Croix - d'autant plus grande que notre péché peut être profond), permet de mesurer le Sanctuaire, ensemble des hommes engendrés d'en haut, Église qu'il s'est acquise, prise collectivement en même temps que représentation de chaque croyant, individuellement sauvé - de condamné à mort qu'il était
     
  • Bâton : même mot que le bâton d'Aaron

    Héb 9:4 : le bâton d'Aaron (image du passage de la mort à la Vie) est placé dans l'Arche de l'Alliance en témoignage des actions de Dieu pour l'homme, au même titre que la manne (pain qui descend du Ciel) et les tables de la Loi (souci pédagogique de Dieu pour amener l'homme à reconnaître sa fragilité et laisser Christ agir en lui - cf. Rom)

    La fragilité de l'homme (roseau) est affermie dans la main de Dieu (bâton)
     
  • Lève-toi : car tu es confortablement assis dans ton système
     
  • Mesure : dès le moment que l'on mesure, cela suppose qu'il y a une limite pour définir le dedans et le dehors

    Voir les limites, c'est être conscient, dans la vérité (première arme du chrétien - Eph 6:14)
     
  • Sanctuaire : lieu Saint du Temple, temple spirituel où habite Dieu, où le voile déchiré nous permet de Le voir et Le rencontrer

    Nous sommes le Temple de l'Esprit de Dieu

     
  • Prosternent : et non pas adorent, qui fait appel aux sentiments, alors que se prosterner demande de la volonté
     
  • Le parvis des nations entoure le Sanctuaire, et représente ce qui est profane (non consacré à Dieu) dans nos vies
     
  • La ville foulée est la Jérusalem céleste (idem en Luc 21:24)

    En nous et dans notre vie dans le monde, il y a une part qui est piétinée

    La Jérusalem terrestre est définie au v.8, type de l'homme lorsqu'il penche vers la chair, aux trois niveaux (soma / psyché / pneuma)
     
  • 42 mois = 1260 jours = 3 1/2 jours (v.11) = temps des nations

    Le mois concerne la lune, et la lune représente l'Église car elle reflète la lumière du Seigneur, soleil de justice

    42 mois sont le temps de l'Église sur terre (42 = 7 x 6), première demi-semaine de Daniel (3 1/2 jours)

    7 x 6 signifie dimension totale de l'Église (7 = perfection de l'Église céleste selon Eph 5:27, cohabitant avec l'imperfection 6 de l'Église terrestre)

    Les jours concernent le soleil, et le soleil représente Dieu (soleil de justice) : 1260 jours représentent notre relation avec Dieu sur terre, la terre étant notre monde intérieur, notre coeur, ce sur quoi l'on bâtit

    1260 = 5 x 6 au carré x 7 (actions dans l'étendue de notre imperfection, alliées à la perfection de Dieu)
    1260 = 2 x 3 au carré x 7 x 10 (témoignage de Dieu dans notre dimension, qui doit mener à la perfection des oeuvres de l'homme)
    1260 = 3 au carré x 4 x 5 x 7 (Dieu se mettant à notre niveau, venant sur terre, dans le but de mener nos actions à la perfection)

    Ô profondeur des richesses et de la sagesse et de la connaissance de Dieu ! (Rom 11:33)

    La perfection de Dieu supplée largement à notre imperfection : laisser Christ vivre en nous permet de mener au but l'action commencée à la Croix (salut apporté aux hommes) par la sanctification (marche vers la Jérusalem céleste)

    Voir Les chiffres et nombres de la Bible
11.3 Et je donnerai à mes deux témoins, et ils prophétiseront, enveloppés de sacs, 1260 jours.
11.4 Ce sont les deux oliviers et les deux candélabres dressés en face du Seigneur de la terre.
11.5 Et si quelqu'un veut leur commettre une injustice, un feu sort de leur bouche et dévore ceux qui les haïssent; et si quelqu'un voulait leur commettre une injustice, c'est ainsi qu'il faut qu'il soit tué.
11.6 Ceux-là ont l'autorité de fermer le ciel, pour qu'il ne tombe pas de pluie dans les jours de leur prophétie; et ils ont autorité sur les eaux pour les tourner en sang, et de frapper la terre de toute plaie, autant de fois qu'ils le voudront.
 
  • Deux témoins (cf. Za 4:14) : deux types représentés par Élie (prophète) et Moïse (Loi, conducteur)

    Moïse et Élie représentent l'Ancienne Alliance

    On les retrouve parlant avec Jésus sur la montagne de la transfiguration : l'AT et le NT se parlent et se répondent

    L'ancien testament sert de substrat au nouveau, et le nouveau testament révèle le sens de l'ancien, en est l'esprit

    Deux témoins, comme deux droites, déterminent un point, quelque chose de précis, de véridique : ensemble pour que la vérité soit établie

    Et deux points déterminent une droite : une direction

    Le Seigneur n'a jamais manqué de témoins (Actes 1:8)
     
  • Sacs : deuil, humiliation face à la mort, au péché
     
  • 1260 jours : voir plus haut
     
  • Oliviers : ils transforment la lumière en huile

    La Lumière de Dieu est témoignage intérieur : le Saint-Esprit rend témoignage de notre engendrement d'en haut, de notre filiation (et non pas adoption) divine - nouveau nom - nouvelle personne

    Cette huile alimente la lampe : témoignage extérieur (cf. Za 4:6 : pas par la force, mais par l'Esprit)
     
  • Dressés en face : debout sous le regard du Maître des circonstances
     
  • Commettre une injustice : agir selon l'injustice, sans justice (justice = conformité à une loi - la loi de l'amour)
     
  • Le feu (justice) mène à son terme l'état de ceux qui brûlent de haine pour les témoins (ceux-ci établissent si la mort ou la grâce sont là) cf. Es 33:11 et suivants

    La justice vient de Dieu, l'injustice vient des tréfonds de l'homme naturel, psychique (sans l'Esprit)

    Le feu dévore ce qui ne résiste pas à la vérité, qui est la réalité de Dieu :
    - le bois (nos béquilles, nos échafaudages)
    - la paille (les pseudo valeurs - paillettes d'or)
    - le foin (la gloire humaine)
     
  • Ceux qui les haïssent : le chrétien n'a pas d'ennemis, mais il y en a qui le haïssent (Mat 24:9)
     
  • Autorité : ou liberté d'agir
     
  • Jours : relation avec Dieu (soleil de justice) : tant que nous sommes sous la grâce, nous avons la possibilité d'écouter la prophétie de Dieu

    Ne fermons pas nos coeurs, ce qui fermerait les bénédictions (pluie) du Ciel!

    Dans son humilité - et Sa volonté de nous laisser libres - Dieu se fait mendiant et frappe à notre porte
     
  • Terre : notre monde intérieur - il est frappé avec amour, afin qu'il se retourne (se convertisse)

    Les plaies/épreuves peuvent devenir bénédiction si on les accueille comme venant de Dieu pour notre conversion, puis notre sanctification

Ces signes sont faits par Élie (fermer le ciel) et Moïse (eau changée en sang, plaies) dans l'Ancienne Alliance

Dans la Nouvelle Alliance, ces signes sont spirituels
:

Le ciel est fermé pour celui qui a fermé son coeur à l'amour de Dieu, et la pluie fertilisante ne pourra pas arroser :

  • le froment : pain, notre nourriture spirituelle qui nourrit le nouvel homme, lequel remplace le vieil homme crucifié
  • la vigne : vin, sang du Christ qui purifie notre être des actions de la chair et donne la vie au nouvel homme
  • les oliviers : huile, Esprit de Dieu qui éclaire et guide le nouvel homme

Les eaux sont changées en sang :

  • Dans un premier temps, Moïse a frappé le rocher d'où est sortie de l'eau : cette eau (enseignement qui abreuve) est nécessaire, mais pas suffisante, car la lettre peut tuer
     
  • Dans un deuxième temps, Moïse transforme l'eau en sang : signe nous montrant que cette eau doit être vivifiée, pour donner la Vie à ceux qui accueillent l'Esprit (et signe de mort pour ceux qui se ferment au Verbe)
     
  • Cette eau (et le baptême de Jean), ne vaut donc rien si elle n'est pas transformée en sang/vin (Cana), vie transmise par l'Esprit (baptême de feu du Christ)

La terre est frappée de plaies : voir Christ vit en moi : 10 épreuves
 

11.7 Et tandis qu'ils mèneront à son but leur témoignage, la bête qui monte hors de l'Abîme leur fera la guerre, les vaincra et les tuera.
11.8 Et leur corps tombé est sur la place de la grande ville qui est appelée, spirituellement, Sodome et Égypte, là même où leur Seigneur a été crucifié.
11.9 Et d'entre les peuples, et tribus, et langues et nations regardent leur corps tombé pendant trois jours et demi, et leurs corps tombés, ils ne les laissent pas mettre dans une tombe.
11.10 Et ceux qui maisonnent sur la terre se réjouissent sur eux et exultent, et ils s'enverront des présents les uns aux autres, car ces deux prophètes ont éprouvé ceux qui maisonnent sur la terre.
 
  • cf. II Cor 4
     
  • Ils sont mis à mort par rapport à ceux qui les rejettent (cf. Rom 8:36) : il n'y a plus d'échange (qui est le propre de la vie), mais séparation d'avec l'environnement familial, économique, social, voire spirituel : on leur refuse le droit d'exister, c'est la tribulation

    L'orgueil spirituel - péché contre l'Esprit - consiste à ne pas accueillir Dieu - donc aussi Ses prophètes - et par conséquent à rester dans son péché, "avoir tout faux"

    Tandis qu'il mènent à son accomplissement leur message de la réalité de Dieu, la bête - qui réunit en elle les caractéristiques des 2 bêtes d'Ap 13 - qui monte de l'Abîme - puits dont Satan a la clé (Ap 9:2), tréfonds du vieil homme - combat leur témoignage, vainc par ses mensonges et tue la vérité spirituelle naissante

    Le vieil homme, gouverné par Satan, ne supporte pas la Vérité
     
  • La Jérusalem terrestre - le vieil homme meurtrier - est appelée Sodome et Égypte

    La Jérusalem céleste est la vraie patrie (cf. Héb 11:15-16), constituée du reste de Rom 9:25-29, gardé à part par Dieu

    Nous marchons intérieurement sur notre terre promise, échappés de Sodome, sortis d'Égypte

    Ce que nous voyons dans notre for intérieur (place de la grande ville), résultat des actes du vieil homme ou de la chair, confirme ce que nous lisons dans les écritures : nous constatons que c'est vrai
     
  • Peuples, et tribus, et langues et nations : voir 5:9

    Par opposition à ces rassemblés, leurs bourreaux sont divisés (en peuples, tribus, etc.) par le diabolos (diviseur)
     
  • 3 1/2 jours : voir plus haut
     
  • Une tombe, litt. un mémorial : on veut qu'ils tombent dans l'oubli, n'entrent pas dans la mémoire collective - on veut oublier dans l'ivresse (v.10)

    De même, l'Église dite historique dont on veut se souvenir, ne représente pas la véritable Église : seul Dieu en connaît le contour, tous les sauvés étant dans son livre de Vie (Mal 3:16)
     
  • C'est une tribulation que d'être moqué : les moqueurs sont en général les théologiens, les politiciens et les intellectuels

    Étant moqué, on est comme mort - mais ceux qui sont ainsi morts seront vivants, et les "vivants" seront morts
     
  • Dans le monde, les présents vont de pair avec intérêt et médisance : comme les compliments, ils rendent redevable, captif (Deut 16:19)

    Dieu donne gratuitement et nous demande d'inviter ceux qui ne peuvent nous remercier
     
  • Éprouvé : appelé à la conscience, litt. testé à la pierre de touche

    La pierre de touche a pour fonction de tester l'authenticité d'un métal (or et argent)

    Cela permet un tri (mot traduit jugement dans nos bibles) entre le blé et l'ivraie (Mat 13:24 et suivants), entre les brebis et les boucs (Mat 25:33) : l'un sera pris, l'autre laissé (Mat 24:40)

    L'épreuve dans nos vies a pour but de nous faire mourir à ce que nous devons laisser au pied de la croix, pour ressusciter à ce que le Seigneur nous a préparé : il s'agit de métamorphoses successives, pour préparer le ciel, comme la chenille qui laisse son corps mort sur terre pour s'envoler papillon vers le ciel

    C'est pourquoi certains versets ne doivent pas nous faire peur, tels I Cor 11:19
     
11.11 Et après ces trois jours et demi, un esprit de vie venant hors de Dieu entra en eux, et ils se tinrent debout sur leurs pieds; et une grande frayeur tomba sur ceux qui les contemplaient.
11.12 Et ils entendirent, venant hors du ciel, une grande voix disant : Montez ici. Et ils montèrent vers le ciel dans la nuée; et ceux qui les haïssent les contemplèrent.
11.13 Et en cette heure-là, il y eut un grand séisme, et le dixième de la ville tomba, et dans le séisme furent tués 7000 noms d'hommes. Et le reste fut fait effrayé, et ils donnèrent gloire au Dieu du ciel.
 
  • Après ces 3 1/2 jours : après le temps des nations (cf. explications au verset 2), à la résurrection (cf. Ez 37:10 et suivants)
     
  • La nuée se trouvait aussi à la transfiguration : lieu de rencontre, signe de la présence spirituelle, limite entre vu et non vu, comme dans le Lieu Très Saint, où on rencontre Dieu

    La mort physique est le passage du monde visible à celui qu'on ne voit pas, ce n'est donc pas une vraie mort

    Dans la mesure où notre trésor n'est pas sur terre, nous n'avons pas à nous effrayer de cette mort-là
     
  • Le séisme est un ébranlement de nos conceptions erronées : un dixième de notre être, notre partie humaine, naturelle, psychique, s'écroule
     
  • 7000 : action divine pour mener les hommes à la plénitude du salut ou de la perdition, selon leur attitude face aux actions de Dieu

    7 = ce qui est au but, accompli, en plénitude (en grâce ou en colère)
    1000 = humanité rachetée, telle que Dieu la veut, le but premier de ses actions étant le salut (mais l'homme est libre de le refuser)

    Voir Les chiffres et nombres de la Bible
     
  • Noms d'hommes : nom = existence d'un être
     
  • Donner gloire : on reconnaît que le Dieu vivant est vainqueur de la mort, une fois que notre vieil homme qui nous aveugle est mis hors d'état de nuire
     
11.14 Le second "hélas" a passé; voici que le troisième "hélas" vient promptement.
 
  • Hélas! : constatation des conséquences de la conduite de l'âme humaine...

    ...cependant, si nous pensons être indignes de Dieu du fait de notre péché, c'est justement pour cela qu'Il est venu : non seulement Il a tout accompli pour nous sauver, mais Il veut venir habiter en nous pour nous re-créer