Apocalypse

Le trône

 
   
 

Le chapitre 4 nous décrit la majesté du Créateur : tout ce qui existe (le créé), y compris le monde intérieur (le re-créé)

Le chapitre 5 nous montre l'agneau, auteur de la re-création en nous

Le chapitre 4 prolonge les deux précédents, alors que le chapitre 5 se retrouve dans les suivants : ce sont des chapitres charnières entre deux ensembles de "sept"

En parallèle de ce texte, on peut consulter Ez. ch 1 et 10
 

   
4.1 A côté de ces choses, je vis; et voici une porte ouverte dans le ciel, et la première voix, que j'avais entendue comme celle d'une trompette qui parlait à côté de moi, disait : monte ici, et je te montrerai ce qu'il faut qu'il soit fait à côté de ces choses.
 
  • A côté de ces choses (2x) : et non pas après ces choses - il s'agit de différents plans se superposant pour nous donner le relief de la révélation du Seigneur (le chapitre 4 se passe au ciel, en même temps que les chapitres 2 et 3 sur terre)

    Ce ne sont pas d'autres révélations, mais les mêmes approfondies, par ordre croissant d'intensité (il en est ainsi de tout le livre de l'Apocalypse)
     
  • Alors on peut dire : je vois - la vision et l'entendement spirituels nous mènent à être aussitôt en esprit (v.2), et avec cette clé on a accès au trône, le Seigneur ouvrant lui-même - car étant lui-même - la porte, fermée en Eden et maintenant ouverte sur le lieu très saint : on se trouve en présence de Dieu (cf. Gen.28:12, Jean 1:51 (52 chez Darby), Actes 7:56, Héb.10:19-20) - présence constante, mais dont on ne jouit qu'une fois la conscience purifiée

    Les Nations (esprit du monde) ont ramassé la clé qu'Israël (esprit religieux) a laissé tomber juste devant la porte... ayant les clés du Royaume, elles acquièrent l'Esprit du Royaume, une fois engendrées d'en haut
     
  • Trompette : voir Ap.1:11
     
  • Monte ici, où il n'y a pas de mort : elle a été anéantie par Christ (c'est l'inverse de la chute)
     
  • Il soit fait : c'est Dieu qui fait, et non pas "les circonstances", "le hasard", "le cours de l'histoire", etc.
4.2 Aussitôt je fus en Esprit : et voici, un trône était placé dans le ciel, et sur ce trône, l'Assis.
 
  • En esprit : les choses du "ciel" se voient par l'esprit

    Le en esprit du chapitre 1 se présente dans la perspective du jugement/tri (au jour du Seigneur)
    Ici, le en esprit se présente dans la perspective de la grâce

    Les deux (jugement et grâce) se présentent en même temps aux hommes, que l'on peut diviser en deux catégories : les pécheurs sauvés (ceux qui acceptent la grâce) et les pécheurs perdus (ceux qui, refusant cette grâce, se mettent volontairement sous le jugement - péché contre l'Esprit)
     
  • Trône : l'Assis est souverain, dans le sens où tout advient par Lui et pour Lui - et à tous est offerte la possibilité d'être en Lui
     
  • L'Assis : repos éternel (en plénitude) - car Il a tout accompli, en tant que Créateur (v.11) et en tant que Sauveur (Agneau de 5:6) : ce n'est plus le moi qui vit en nous, mais Christ, d'où ce repos en plénitude
4.3 Et l'Assis [est] semblable d'aspect à une pierre de jaspe et de sardoine; et tout autour du trône, un arc-en-ciel semblable à un aspect d'émeraude.
 
  • Jaspe et sardoine : en Exode, on cite d'abord la sardoine, et en fin de série seulement, la jaspe - c'étaient la première et la dernière pierres du pectoral du souverain sacrificateur. Ici, les choses sont inversées, car :
    - dans l'ancienne alliance, la Loi devait conduire les hommes à Dieu
    - dans la nouvelle alliance, Dieu (en Christ) accomplit la Loi en nous
    La jaspe constitue le fondement de la muraille de la Nouvelle Jérusalem (21:19)

    L'ensemble des douze pierres du pectoral (coeur) signifie qu'Il nous a tous dans son amour (les 12 tribus d'Israël et l'Église)
     
  • Arc-en-ciel : victoire sur la mort quand on choisit la Vie (cf. Noé), qui est Relation
    On a cette relation par la lumière - spirituelle - rendue visible - produisant son fruit - dans ses sept composantes : diversité des dons, qui ensemble constituent à leur tour la lumière destinée à éclairer autour de nous

    Comme l'arc-en-ciel, la lumière de Dieu se révèle quand on tourne le dos au soleil (de justice) : Il est en effet venu pour les errants, non pour les "justes"
     
  • Emeraude : troisième pierre du pectoral (Ex.28), celle de Lévi (Ex.1) => Aaron, souverain sacrificateur de l'ancienne alliance => Christ, souverain sacrificateur de la nouvelle alliance, fait pour nous Sagesse, Justice, Sanctification et Rédemption
     
  • Tout autour (ici et au v.4) : en cercle, en perfection
4.4 Et tout autour du trône, vingt-quatre trônes; et sur ces trônes, vingt-quatre anciens assis, enveloppés de vêtements de lumière, et sur leurs têtes des couronnes d'or.
 
  • Vingt-quatre : 12 apôtres - fondement de la nouvelle Jérusalem - et 12 tribus - portes de la nouvelle Jérusalem - on a ici l'Église céleste
     
  • Anciens : maturité spirituelle (ils sont notre prolongement au ciel) - non pas qu'ils soient parfaits, mais ils sont au but, celui pour lequel on est créé, à savoir complets, car complétés par Christ en l'Esprit
     
  • Assis : étant en Christ et Christ étant dans le Père, nous sommes identifiés à l'Assis
     
  • Vêtements [blanc] de lumière : brillants, clairs, purs (sans mélange) - on a un peu de la lumière du Christ, que les autres voient
     
  • Têtes : ce qui se passe en notre esprit - notre vision, spirituelle, du monde - nos prières - le culte en Esprit et en Vérité
     
  • Couronnes : Lui qui a été couronné d'une couronne d'épines, Il nous a acquis une couronne d'or, éternelle : nous régnons avec Lui
     
  • D'or : excellence de Christ, éprouvé (comme l'or est éprouvé avec la pierre de touche) jusqu'à la Croix
4.5 Et hors du trône sortent des éclairs, et des voix, et des tonnerres. Et, brûlant en face du trône, sept lampes de feu, qui sont les sept esprits de Dieu.
 
  • Eclairs : flashes sur la vérité qui nous entoure - on voit dans la nuit
     
  • Voix : celle des prophètes, conscience
     
  • Tonnerres : le Seigneur est là, et Il nous inspire la crainte du Père, dans l'amour
    Au Sinaï (Ex.19:16), on avait l'ordre inverse : Il frappe pour que la lumière se fasse - les exigences de la justice de Dieu rendent conscient
     
  • Sept esprits : ils font la relation entre Dieu et l'homme, éclairent (sept lampes de feu) pour entretenir la vérité et nourrir la conscience
4.6 Et en face du trône, comme une mer de verre semblable à du cristal. Et au milieu du trône et autour du trône, quatre vivants pleins d'yeux par-devant et par-derrière.
 
  • Mer de verre semblable à du cristal : la Jérusalem céleste a cet éclat du cristal (21:11), ainsi que le fleuve de Vie (22:1)
    C'est une séparation invisible et infranchissable, faite par l'Esprit, qui met à part (cf. la paroi de l'arche de Noé, dont Dieu ferma la porte)

    Mer = nations : aussi grandes sont les nations, aussi grande est la séparation - cf. parabole du riche et Lazare
    Cette mer pure, cristalline, sépare (met à part) mais protège - bien que l'autre côté soit tout proche

    Sur la mer, dans l'Esprit, on chante le cantique de Moïse : sauvés! - départ d'un peuple nouveau en direction de la Vie - on naît d'en haut, respire (esprit = pneuma) tout seul, comme le nouveau-né : pas besoin d'exercices spirituels, de liturgie, etc. - la Vie n'a pas besoin de formes, elle se manifeste d'elle même
     
  • Vivants : la vie rayonne autour de Dieu en nous, on reçoit ce qu'il nous faut (comme avec le soleil)
     
  • Quatre aspects de la vie, qui rendent conscient (yeux)
4.7 Et le premier vivant est semblable à un lion, et le deuxième vivant est semblable à un taurillon, et le troisième vivant a la face comme d'un homme, et le quatrième vivant est semblable à un oiseau des airs qui vole.
 
  • Quatre aspects de la Vie, signes de l'activité du Seigneur :
  1. Lion de Juda (cf. ch. 5) jugement du charnel - aux 3 niveaux (la "chair" peut se manifester aux 3 niveaux corps/âme/esprit)
    Il déchire le tissu du mensonge
     
  2. Taurillon : sert à labourer la terre, notre coeur
    Une fois notre coeur labouré, retourné, viennent les semences - transmission de la Vie
     
  3. Il s'est fait homme, qui sera une épée à deux bouches, pour combattre l'homme qui se fait Dieu (cf. Nicolaïtes)
     
  4. Oiseau des airs, aigle : au ch. 12, il arrache l'Église des griffes de Satan et la conduit où on doit être pendant 3 1/2 années (12:14)
    C'est l'Esprit dont on ne sait où il va (alors que Satan est un courant puissant d'idées)

Ces quatre vivants sont en parallèle ou en antithèse aux quatre premières lettres et aux quatre premiers sceaux

4.8 Et les quatre vivants ont chacun d'eux six ailes, et tout autour et au-dedans ils sont pleins d'yeux. Et ils n'ont de repos jour et nuit, ils disent: saint, saint, saint le Seigneur Dieu, le Tout-Puissant, Celui-qui-était, et Celui-qui-est, et Celui-qui-vient!
 
  • Six ailes : imperfection (six) de l'homme - les 4 vivants se mettent au niveau de l'homme
     
  • Pleins d'yeux : conscience totale, omniscience
     
  • Jour et nuit : au soleil (en présence du Soleil de Justice) ou dans les ténèbres de notre coeur (quand Il semble absent), que l'on soit dans la lumière ou pas, on loue
     
  • Tout-puissant : cf. 1:8
    La puissance de Dieu, c'est son Amour
    Si la facette de Sa puissance qu'Il veut nous montrer était celle que l'on imagine traditionnellement, Il interviendrait pour éviter tous les malheurs
    Mais Son Amour pour nous est de nous laisser libres
    Sa non-intervention est donc un signe de Son Amour
     
  • Celui-qui-était, et Celui-qui-est, et Celui-qui-vient : Il est le même hier, aujourd'hui, éternellement
4.9 Et chaque fois que les vivants donneront gloire, et honneur et action de grâce à l'Assis sur le trône, à Celui qui vit pour les éternités d'éternités,
4.10 les vingt-quatre anciens tomberont en face de l'Assis sur le trône, et ils se prosterneront à Celui qui vit pour les éternités d'éternités, et ils jetteront leurs couronnes en face du trône, en disant :
4.11 tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de prendre la gloire, et l'honneur et le pouvoir, parce que c'est toi qui as créé toutes choses, et c'est par ta volonté qu'elles sont et ont été créées.
 
  • cf. Héb.2:9
     
  • Gloire : manifeste la victoire de la Vie sur la mort
     
  • Honneur : manifeste la valeur de son sacrifice
     
  • Action de grâce : on reconnaît que toute grâce vient de Lui - tout est grâce
     
  • Celui qui vit pour les éternités d'éternités : Il était descendu dans notre espace-temps - maintenant c'est le rayonnement de Sa Vie qui descend - Temps de la Grâce
     
  • Ils jetteront leurs couronnes : à Lui le Règne - le Royaume!
     
  • Notre Seigneur et notre Dieu : Il est entré en nous, nous a achetés
     
  • Digne : Logos en actes, logique spirituelle
     
  • Pouvoir : faculté, capacité (de créer, de re-créer)
     
  En résumé, nous avons le Trône de Dieu en nous, entouré de Vie et de l'arc-en-ciel, qui est l'alliance qui nous donne la Vie, les anciens, la mer de séparation d'avec les nations : cinq choses en l'homme, qui nous donnent la victoire dans les difficultés et nous présentent le vrai culte : la louange