Apocalypse

L'Église qui est dans Thyatire

2.18 Et à l'ange de l'Église qui est dans Thyatire, écris : voici ce que dit le Fils de Dieu, Celui qui a les yeux comme une flamme de feu, et ses pieds sont semblables à de l'encens d'airain.
  • L'ange est un esprit, qui sert ceux qui vont hériter du salut (Héb. 1:14), en l'occurrence ceux en qui l'Esprit agit à Thyatire
    C'est donc un aspect des opérations de l'Esprit que remplit ici cet ange
    Plus avant et plus  intimement, il s'agit de l'Esprit en nous, auquel s'adresse Christ pour se révéler, et par là-même révéler le Père

  • C'est en tant que Fils que le Seigneur parle à la plus belle des sept églises (quant au caractère)

  • Feu : Soleil de Justice que le Seigneur nous révèle dans l'amour et la vérité (alors que la justice des hommes consiste en raisonnements)
    Ses yeux voient la vérité, mais regardent avec amour

  • Encens d'airain : encens = sang du bois (sang de la Croix), airain = incarnation : là où Il a passé
2.19 J'ai vu tes oeuvres, et ton amour, et ta foi, et ton service, et ton support, et tes dernières oeuvres plus nombreuses que les premières.
  • J'ai vu : c'est consolant (v.19), et redoutable (v. 20 et suivants)

  • Il s'agit des oeuvres de l'ange et de ceux en qui il agit

  • Plus nombreuses : croissance spirituelle
2.20 Mais j'ai contre toi que tu laisses [faire] la femme Jézabel, celle se disant elle-même prophétesse, et elle enseigne et fait errer mes esclaves pour forniquer et manger des [choses] immolées aux idoles.
2.21 Je lui ai donné le temps de métamorphoser sa pensée, mais elle ne veut pas métamorphoser sa pensée au sujet de sa fornication.
2.22 Voici, je la jette sur un lit, et dans une grande tribulation ceux qui commettent l'adultère avec elle, à moins qu'ils ne métamorphosent leur pensée, en sortant de ses oeuvres.
2.23 Et ses enfants, je les ferai mourir dans la mort, et toutes les Églises connaîtront que Je Suis  celui qui scrute les reins et les coeurs; et je vous donnerai à chacun selon vos oeuvres.
  • Tu laisses faire : tu ne dis rien, tu te tais
    Dire les choses, afin qu'il y ait séparation entre les élus et les "religieux", c'est cela l'amour
    Créer des divisions consiste au contraire à séparer les brebis du Berger, ce que font ici ceux qui se prétendent envoyés
    Ils ont une idée fornicatrice de la justice, disant les choses que les gens aiment entendre

  • Femme : symbole de l'âme : tu laisses l'âme gouverner l'esprit
    Si notre esprit délègue, c'est Jézabel qui triomphe et ceux qui ont la fonction éliminent ceux qui ont les dons

    Jézabel s'établit elle-même, et y met les formes du système :
    - politiques (sceaux de I Rois 21:8)
    - religieuses (jeûne de I Rois 21:9)
    - juridiques (elle prend 2 témoins en I Rois 21:10)

  • Temps pour se métamorphoser : il s'agit des 3½ années qui représentant notre passage terrestre, pendant lesquelles notre âme, Ève, Jézabel, a l'occasion de se tourner vers Dieu - cependant, Jézabel ne veut pas : elle préfère créer ses propres normes, déplacer les bornes des normes de Dieu (elle appelle "justice" l'injustice, et "injustice" la justice : l'âme ne veut pas voir, et sécrète d'autres vérités que celles de Dieu, réelles)
    Ces 3½ années, temps des nations, deviennent une période de sécheresse comme du temps d'Élie, où il combattait les Baals - qui représentent le vieil homme qui se fait des structures pour "vivre", alors que la vraie nourriture, celle de la Vie éternelle, c'est Dieu qui la donne

  • Adultère : oeuvre de l'anti-christ/vieil homme installé à la place de Dieu dans notre corps, Temple du Saint-Esprit (voir II thess 2)

  • Leurs oeuvres : oeuvres de la chair - baptême des enfants, amitié du monde, idoles (idéologies) qu'on se fabrique et auxquelles on sacrifie (marxisme, capitalisme, et autres -ismes)

  • Ses enfants : fruits des entrailles du vieil homme - idées qu'on se fabrique

  • Grande tribulation : famines spirituelles, etc. (voir Mat.24)
    Jézabel (notre âme) fait lever la pâte (cf. 4ème parabole de Mat.13), fait gonfler notre être entier
    Pour être comestible, le pain doit passer au feu

  • Celui qui scrute les reins et les coeurs : Il nous connaît entièrement. Les profondeurs de Dieu sont, elles, sondées par l'Esprit saint, et celles du Satan, par l'esprit de l'homme (cf. "sommités" de la pensée humaine)
    Utilisons l'Esprit pour discerner les esprits qui sont le moteur de ce qui nous entoure (Esprit = faculté de se rendre compte, dont la conscience est la porte)
2.24 A vous je dis, au reste dans Thyatire, qui n'ont pas cet enseignement, ceux-là qui n'ont pas connu les profondeurs du Satan, comme ils disent : je ne jette pas sur vous un autre fardeau;
2.25 seulement, ce que vous avez, tenez-le ferme, jusqu'à ce que j'arrive.
  • Le reste : il y a toujours un reste, l'Église, Corps du Christ

  • Enseignement : de Jézabel, il reste trois choses (II Rois 9:35) : les idées (crâne), les oeuvres (mains) et la voie (pieds)

    De ces 3 choses, les chiens n'ont pas voulu : d'autant plus les élus!

  • Tenir ferme ce qu'on a :
    1) la relation (foi)
    2) ce qu'on a vu à la Croix

Il ne s'agit pas de faire de la morale, mais de maintenir la Vie, en s'encourageant mutuellement, chacun ayant sa propre sensibilité aux dons
 

2.26 Et le vainquant et celui qui garde mes oeuvres jusqu'au but, je lui donnerai autorité sur les nations,
2.27 et il les fera paître avec un bâton de fer, comme les vases d'argile sont fracassés,
2.28 tout comme moi j'ai reçu d'auprès de mon Père. Et je lui donnerai l'étoile du matin.
2.29 Qui a oreille entende ce que l'Esprit dit aux Églises!
  • Vainquant : et non pas vainqueur - le vainqueur a vaincu, le vainquant vainc à chaque instant

  • Garder : être lucide, réveillé, avoir l'oeil ouvert (oeil = lampe du corps)
    Ainsi, on reste unis à Christ, à son Nom, ce qui reste la meilleure manière de se rassembler, et nous évite d'adhérer à un -isme qui n'est jamais le Christ, mais une idole (religion, culture, argent) dont on se nourrit et pour laquelle on sacrifie beaucoup de choses
    P.ex., la politique et la religion sont des alliées pour arracher les âmes à leur héritage céleste : cf. I Rois 21 où, à l'aide de la religion (jeûne), du juridique (2 témoins) et de la politique (sceau du roi), Jézabel vole la vigne (Église) à Naboth

  • Autorité : celle de dire la vérité (cf. Rom.1:18)

  • Paître : Il nous conduit où on peut se nourrir

  • Bâton de fer : normes inflexibles, pour éviter aux nations de se détruire
    Ceux qui refusent d'entendre Sa voix sont brisés, comme des vases de potier - cf. Jér.19:10-13 et Ps 2:9
    Ce brisement est celui de la dure coquille du coeur : de coeurs de pierre Il fait des coeurs de chair

  • Étoile du matin : promesse que le jour arrive - il y a résurrection pour la vie pour :
    1) la sentinelle qui aura veillé toute la nuit
    2) le sel qui aura gardé sa saveur
    3) le chandelier qui brille toute la nuit

  • Oreille... Esprit : entendement spirituel