Apocalypse

L'Église qui est dans Pergame

 
 
2.12 Et à l'ange de l'Église qui est dans Pergame, écris : voici ce que dit Celui qui a l'épée acérée à deux bouches.
 
  • L'ange est un esprit, qui sert ceux qui vont hériter du salut (Héb. 1:14), en l'occurrence ceux en qui l'Esprit agit à Pergame
    C'est donc un aspect des opérations de l'Esprit que remplit ici cet ange
    Plus avant et plus  intimement, il s'agit de l'Esprit en nous, auquel s'adresse Christ pour se révéler, et par là-même révéler le Père
     
  • L'épée (Verbe de Dieu, Esprit) tranche de quel côté on est : Moab (cf. plus loin) ou Jérusalem ?
     
  • A deux bouches : d'un côté, elle dit "tu es cet homme-là (fornicateur)", et de l'autre "tout est accompli" ! elle proclame la Vie et la Mort
2.13 J'ai vu où tu maisonnes, là où est le trône de Satan. Et tu restes attaché à mon Nom, et tu n'as pas renié ma foi, et [même] aux jours d'Antipas, mon témoin, mon "de foi", qui fut tué chez vous, où le Satan maisonne.
 
  • Maisonner : être piégé dans un système cloisonné fait par des hommes
    Au contraire, vivre par l'Esprit, c'est tabernacler - dresser sa tente - sur le chemin de la Terre promise
     
  • Trône de Satan : là où domine l'esprit des foules enfermées dans un système (Nicolaïtes, voir Éphèse)
     
  • ma foi et mon de foi : notre foi, c'est de croire ce que Lui croit - que ce qu'Il a fait pour nous nous sauve
    En 1:5, c'est Lui qui est de foi - en 14:12, il s'agit de garder la foi de Jésus (*)
    Notre foi n'est pas une oeuvre qui sauve : Sa foi nous sauve, nous donne la vie
    Ayant la relation avec Dieu, on sait quoi dire et quoi faire, comme Jésus faisant ce qu'il voyait son Père faire

    (*) Autres passages ou il s'agit de la foi de Jésus :
    - Rom. 3:22 & 26
    - Gal. 2:16 (2x) & 20 + 3:22
    - Eph. 3:12
    - Phil. 3:9
    - Jac. 2:1
    - Ap. 2:13 + 14:12

    Il y a aussi la foi de Dieu en Marc 11:22

  • Tué chez vous : le système est construit sur le sang de ses victimes
2.14 Mais j'ai quelques petites choses contre toi, car tu as là des gens tenant fortement à l'enseignement de Balaam, qui enseignait à Balac à jeter un obstacle en face des fils d'Israël, à manger des [choses] immolées aux idoles et à forniquer.
 
  • Balaam : c'est le type du pseudo prophète, qui soutient les systèmes contre la vérité
    Il essaya de perdre Israël (Nb.22-24) au profit des Moabites - Moab est le fils de Lot et de la fille aînée de celui-ci : symbole de ceux qui forniquent avec leurs propres oeuvres, qui sont leur propre mesure (humanisme) et comptent sur leurs capacités propres, dans les domaines artistique, juridique, sentimental, religieux, économique, politique, culturel, etc.

    L'âme humaine prend des amants, épouse des idées séduisantes :
    1) Ez.23 : on regarde à l'apparence (habits), au grade (chefs, têtes couronnées du savoir, du sport, de l'industrie, etc.), à la jeunesse dynamique qui plaît, autant de tourbillons qui font tourner la tête.
    2) Osée 2 : on se prostitue pour avoir :
    - du pain : nourriture intellectuelle, sciences, etc.
    - de l'eau : rafraîchissement, divertissement
    - de la laine : chaleur humaine
    - du lin : prestige, considération
    - de l'huile : l'argent (ou autre) est notre consolateur
    - à boire : mais ni vin (joie), ni de sang qui lave

    Il faut donc changer notre façon de voir les choses : la vraie force, la vraie grandeur, c'est de passer à côté de ces tentations
    Les filles de Moab ont tenté et fait tomber les fils d'Israël : 24000 morts (12 tribus + 12 apôtres * 1000 [plénitude humaine]) = mort sur tous les plans

    Balaam représente la perfidie venant de l'intérieur : il voit qu'on ne peut vaincre la vérité en face, alors il séduit par des théories attirantes ("le gros doit manger le petit", "l'homme est la mesure de toute chose", "Dieu a-t-il vraiment dit?", etc.)

  • Obstacle - grec scandalon : trébuchet, piège, tentation à laquelle on succombe (l'intelligence et la beauté peuvent p.ex. être des pièges)

  • Idoles : images conçues dans l'esprit
    Manger des choses immolées aux idoles : se nourrir, passer (sacrifier) son temps pour l'image que l'on se fait des choses

  • Forniquer : dès que je fais appel à un enseignement étranger, je fornique, car l'Église (ou l'âme) est une femme qui va se marier, et la vie une préparation au mariage, les noces de l'agneau étant le mariage
2.15 Ainsi tu as, toi aussi, des gens tenant pareillement fortement à l'enseignement des Nicolaïtes.
2.16 Métamorphose donc ta pensée; sinon, je viens à toi promptement, et je leur ferai la guerre avec l'épée de ma bouche.
 
Les âmes formant l'Église cohabitent avec les séducteurs : système multitudiniste où les hommes se fabriquent leur système, le trouvent bon et se l'appliquent
(Nicolaïtes, voir Éphèse)

Ils font une religion dans l'esprit du vieil homme

Reviens à ce que Dieu te donne et abandonne tes idées personnelles, sinon je viendrai en vitesse (tu ne sais ni le jour, ni l'heure)
La vie passe vite !
2.17 Qui a oreille entende ce que l'Esprit dit aux Églises : au vainquant, je lui donnerai de la manne ayant été cachée; et je lui donnerai un caillou de lumière, et sur le caillou un nom nouveau ayant été écrit, que personne ne voit, sinon celui qui le reçoit.
 
  • Oreille... Esprit : entendement spirituel
     

  • Vainquant : et non pas vainqueur - le vainqueur a vaincu, le vainquant vainc à chaque instant
     

  • Manne : ce qui nourrit vraiment - elle donne la force de rester seul au désert (dans l'arche d'alliance, la présence de la manne témoigne que l'Église est nourrie dans le désert)
    A l'opposé, notre culture, émanation du vieil homme, doit être regardée comme une ordure (Ph.3:8)
    Il faut faire table rase de nos connaissances du monde, pour acquérir les connaissances spirituelles
     

  • Cachée : seul celui à qui elle est donnée sait de quoi il s'agit
     

  • Caillou de lumière : roc, sûr, solide, immuable, qui dure plus que la durée de la vie - certitude, qui a la couleur du Seigneur - la certitude vient de la Lumière
     

  • Nom nouveau : signe de l'existence nouvelle, personne nouvelle engendrée d'en haut, qui ne meurt pas
    On ne naît pas chrétien, on le devient
    La personnalité a changé, et le Nom nouveau en est le signe
    Il n'y a que nous qui savons qui nous sommes pour le Seigneur
    Ce Nom nous permet d'entrer dans la Jérusalem Céleste
     

  • Que personne n'a vu : la véritable Église n'a pas d'Histoire - seuls ceux qui sont dans l'Église ont une histoire, qu'ils sont les seuls à connaître
     

Canaan, d'où vient Balaam, est le terrain de la mort (descendants de Cham), où est le trône de Satan
La Chaldée représente le terrain religieux (descendants de Sem : sémites)
Les Nicolaïtes, le multitudinisme, les hérésies religieuses (l'opinion courante devient la règle et s'impose comme vérité - voir Éphèse)

Lorsqu'on tient avec force son Nom, on est sur le terrain de la promesse : il nous arrive autant de choses qu'aux autres, mais nous remportons la victoire en passant à travers les difficultés

Il y a deux trônes :
- celui de Dieu, dans le Ciel , qu'Il partage avec Christ à Sa droite
- celui de Satan, précipité sur terre, qu'il partage avec le pouvoir politique (ch. 13)